L’UNESCO s’engage pour la technologie et l’innovation pour l’égalité des genres

30/06/2021

Pendant les cinq prochaines années, l’UNESCO va :

  • Améliorer l’accès des filles et des femmes aux compétences numériques, aux opportunités éducatives en STI et STEM, y compris l’ingénierie, la science informatique, afin de garantir l’égalité des genres dans les domaines émergeants des STI tels que les nanotechnologies, l’ingénierie pour les ODDs et l’Intelligence Artificielle ;
  • Fournir un accès à l’éducation en STEM à au moins 2000 filles par an en Afrique à travers de la microscience pratique ;
  • Permettre à au moins 2000 femmes physicistes par an dans le monde, à travers le programme « physique sans frontières », de prendre des fonctions managériales dans des programmes de recherche universitaires pertinents ;
  • Faire avancer les carrières scientifiques de jeunes femmes scientifiques et donner de la visibilité à leur travail scientifique dans tous les domaines liés à la technologie et l’innovation à travers son partenariat L’Oréal-UNESCO « Programme Femmes dans les Sciences » et l’Organisation pour les Femmes Scientifiques dans les Pays en Développement ;
  • Encourager les Etats-Membres à revoir leurs systèmes éducatifs nationaux en STEM à travers une perspective de genre ; développer, suivre et évaluer des politiques et systèmes STI transformateurs du genre, particulièrement en Afrique ;
  • Encourager les Etats-Membres à fermer l’écart numérique de genre, à promouvoir l’alphabétisation numérique universelle et l’utilisation éthique d’une IA libre de tous biais et stéréotypes de genre à travers la mise en œuvre de la Recommandation Globale sur l’Ethique de l’IA ;
  • L'UNESCO investira 24 millions d’USD.

Pour Transformer les Mots en Actes, l’UNESCO va 

Financement

 

 

Plaidoyer

 

  • promouvoir les carrières scientifiques de jeunes femmes scientifiques et donner de la visibilité à leur travail à travers le Prix annuel UNESCO-L’Oréal Pour les Femmes et la Science qui a reconnu les accomplissements de 5 lauréates et 15 Jeunes Talents en 2020 et 2021. Le programme est enrichi par des sections régionales mises en place autour du monde avec le soutien des Commissions Nationales et Bureaux hors-Siège de l’UNESCO

 

Politiques

 

  • support Member States to review national STEM education systems with particular attention to gender transformative and inclusive policies and strategies, including national STI policies
  • implement a Flagship Programme on Women and Artificial Intelligence to promote gender bias free AI and gender equality in digital technologies in line with the UNESCO Recommendation on the Ethics of Artificial Intelligence. A road map to provide evidence-based guidance to AI developers and regulators will be developed with a particular emphasis on fighting gender bias. A policy network to ensure that digital technologies and AI fully contribute to achieving gender equality will be established to support the implementation of this roadmap as well as to promote opportunities for the participation of girls and women in AI education programmes, provide support for female entrepreneurship as well as advocacy activities to fight gender stereotyping in AI.

 

Programmation

 

  • Fournir des bourses de recherche à des femmes physicistes et soutenir leur participation active et leadership dans des programmes de recherche universitaires à travers le programme « Physique sans Frontières »
  • Créer une masse critique de professeurs de science formés à l’éducation réactive en matière de genre dans les sujets de STEM
  • Fournir des programmes de mentorat en STEM pour des lycéennes afin de nourrir leur intérêt pour les sciences à travers des modèles en STEM, et fournir des cours de code, en robotique et sur l’IA (en partenariat avec Google, Microsoft, Airtel et Huawei)

 

Recherche

 

    • Le Rapport de l’UNESCO sur la Science (2021) analyse les implications pour les femmes de la Quatrième Révolution Industrielle, intitulé Pour être intelligente, la révolution numérique devra être inclusive.
    • Le Rapport Mondiale de l’UNESCO sur l’Ingénierie (2021), avec des données indiquant le déclin de l’inscription des filles dans les cours de sciences naturelles et d’ingénierie dans les écoles et les universités ainsi que le manque de femmes ingénieurs dans les universités