Conservation de l'Aberdeen Creek en faveur de la population et des oiseaux

SL.jpg

© UICN

Créé en 1992, le Comité français de l’UICN est le réseau des organismes et des experts de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature en France. Il regroupe au sein d’un partenariat original 2 ministères, 13 organismes publics, 41 organisations non gouvernementales et plus de 250 experts réunis en commissions spécialisées et en groupes de travail thématiques. Par cette composition mixte, il est une plate-forme unique de dialogue et d’expertise sur les enjeux de la biodiversité, associant également les collectivités locales et les entreprises. Le Comité français de l’UICN s’est fixé deux missions principales : répondre aux enjeux de la biodiversité en France et valoriser l’expertise française à l’international.

Programme de Petites Initiatives

Depuis 2006, le Programme de Petites Initiatives (PPI), financé par le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM) et géré par le Comité français de l’UICN, accompagne les organisations de la société civile des pays d’Afrique subsaharienne, actives dans la préservation de la biodiversité et dans la lutte contre le changement climatique en finançant des projets de petite taille. En 10 ans, ce programme a financé 181 projets dans 28 pays d’Afrique Centrale et Occidentale et à Madagascar.

La Conservation Society of Sierra Leone intervient dans l’Aberdeen Creek, le seul site Ramsar de Sierra Leone qui fait partie de l’estuaire du fleuve Sierra Leone, à la périphérie occidentale de la capitale Freetown, et qui couvre 110 ha de rivages ainsi que 1 800 ha de mangroves. Le site est classé Important Bird Area (IBA) parce qu’il constitue un arrêt d’oiseaux migrateurs paléarctiques comme la Gallinago media (bécassine double), espèce menacée, qui avait été observée il y a quelques années et qui semblerait avoir disparue de la zone. La coupe de bois de mangrove, l’extraction de sable et le développement d’infrastructures dans le creek menacent gravement cet écosystème.

L’objectif du projet est de réhabiliter 3 250 ha de zones dégradées de mangroves et d’avancer dans le processus de création d’une aire protégée, déjà lancé par la Sierra Leone Environmental Protection Agency (SLEPA), de façon - entre autres - à ce que le site puisse attirer plus de tourisme ornithologique et apporter d’avantage des revenus touristiques aux 6 communautés d’Aberdeen et Cockrill/Lumley.

Les principales réalisations :

  • Un séminaire de lobbying concernant 100 personnes issues du gouvernement et des autres parties prenantes comme le National Tourist Board et le National Certified Tourist Guides sera organisé, pour sensibiliser sur la nécessité de créer une aire protégée dans l’Aberdeen Creek ;
  • 10 000 propagules seront collectées afin de reboiser environ 3250 ha de mangrove dans les zones dégradées du creek ;
  • Des évènements sont organisés lors de la journée mondiale des oiseaux migrateurs avec l’aide d’une école du secondaire de Freetown ;
  • 100 personnes issues de communautés seront familiarisées à la biologie des oiseaux et formés au birdwatching de façon à pouvoir accueillir des visiteurs par la suite

 

Pour plus d’informations :

Contact :

Comité français de l'UICN
Musée de l'Homme
17, place du Trocadéro
75016 PARIS
ppi@uicn.fr

Thèmes: 
Biodiversité
Éducation
Environnement
Niveau d'apprenant: 
Tous publics
Pays: 
Sierra Leone