Japon : Il suffit d’un (petit) village

Picture1.jpg

© Gungendo

Le Japon, l’une des nations les plus riches et modernes du monde, doit sa croissance passée à sa maîtrise des processus du 20e siècle : industrialisation, urbanisation et mondialisation. Mais aujourd'hui, face aux défis du 21e siècle, le pays explore des voies alternatives vers une prospérité fondée sur des valeurs différentes – et, ce faisant, il retrouve ses racines et les valeurs de son passé.

Avec seulement 400 habitants, le village rural d'Omori-cho est à la pointe de ce nouveau mouvement pour la durabilité, et explore d'autres moyens de parvenir à la prospérité fondée sur l'action communautaire et la durabilité. Situé dans le sud-ouest de l’île de Honshu, près de la mer du Japon, dans la préfecture de Shimane, il se trouve sur le site de la mine d’argent d'Iwami-Ginzan, qui a été inscrit en 2007 au Patrimoine culturel de l’UNESCO pour sa préservation des bâtiments anciens en bois reposant sur des savoirs et des matériaux traditionnels.

Plus d'information : Lire l’histoire complète (PDF)

Thèmes: 
Villes
Transmission des connaissances
Modes de vie durables
Pays: 
Japon