Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Imaginer les Avenirs de l’Afrique

L’Agenda 2063 de l’Union Africaine ainsi que l’Agenda 2030 des Nations Unies pour le développement durable fixent nos objectifs communs et notre vision pour l’Afrique. Afin de progresser dans la réalisation de ces objectifs, les Africains doivent dépasser les tendances du passé et aller au-delà des voies empruntées par d’autres régions du monde. Dans ce contexte, l’UNESCO et la Fondation OCP ont signé un accord, en octobre 2017, visant à mettre en œuvre un projet novateur intitulé « Imaginer les Avenirs de l’Afrique / Imagining Africa’s Futures (IAF) ».

Le projet IAF a pour objectif de coordonner une réflexion sur l’avenir de l’Afrique et de renforcer la capacité en prospective du continent. En particulier, la nouvelle discipline « Littératie du futur (LF)» est un instrument permettant d’améliorer de manière significative la capacité à concevoir et à utiliser le futur. En acquérant des capacités en LF, les acteurs commencent à comprendre la façon dont il se réfèrent à différentes formes d’avenir dans leurs perceptions du présent, qui correspondent à différentes formes d'anticipation. Ils acquièrent également la capacité « d'utiliser ces futurs » afin de déployer des outils et des méthodologies permettant de relever des défis particuliers. La création de connaissances par le biais de l’intelligence collective est un instrument très puissant en LF, en particulier dans le cadre des « Laboratoires de littératie du futur (LLF) ». Il s’agit d’ateliers d’apprentissage par la pratique, conçus de manière méthodique, au cours desquels les participants ont la possibilité de tester collectivement un large éventail d’hypothèses et d’inventer de nouvelles solutions permettant d’améliorer le monde dans lequel ils vivent.

La stratégie de mise en œuvre du Projet IAF s’articule autour de trois types d’actions:

1- La création de deux Centres de LF en Afrique, l'un au sein de l'Université Mohammed VI Polytechnique au Maroc et l'autre en Afrique subsaharienne. Ces Centres développeront des programmes de recherche et de formation en LF, impliqueront différentes communautés et serviront de centres de référence pour les praticiens de la LF en Afrique et au-delà.
2- L’organisation de LLF dans différentes régions d’Afrique. Ceux-ci contribueront à la mise en place de communautés de pour le développement de la LF à travers l’Afrique.

3-  Parmi les résultats des actions décrites ci-dessus, la production de nouvelles visions permettant de mieux aborder certains défis locaux, nationaux ou régionaux en Afrique. Les sujets traités peuvent inclure l'agriculture, les défis ruraux et urbains, la biodiversité, la fragilité et la résilience, la jeunesse, l'égalité des genres, les science, technologie et innovation (STI), l'enseignement supérieur et la formation technique et professionnelle, le dialogue interculturel, l'accès à l'information via Internet et la révolution mobile, et beaucoup d’autres.

 

L’IAF est un projet intersectoriel de l'UNESCO mis en œuvre par le Département Afrique– Secteur pour la Priorité Afrique et les Relations extérieures (Unité de l’Analyse Contextuelle et de la Prospective) et le Secteur des Sciences Humaines et Sociales (Programme pour la Gestion des Transformations Sociale).

 

Plus d’informations sur le cadre conceptuel de la méthodologie de recherche