Peuples autochtones

tribal_test3.jpg

© UNESCO

Vers une politique de l'UNESCO sur l'engagement auprès des peuples autochtones

L'UNESCO a de vastes mandats dans les domaines de l'éducation, des sciences naturelles, des sciences sociales et humaines, de la culture, de la communication et de l'information. Ses politiques, programmes et projets offrent des opportunités et ont des impacts significatifs (positifs et négatifs) pour les peuples autochtones du monde entier.

L'engagement de l'Agenda 2030 à «Ne laisser personne derrière» apporte un nouvel élan pour faire en sorte que les priorités des peuples autochtones soient entendues. Suite à l'adoption de la Déclaration des Nations Unies sur les Droits des Peuples Autochtones par l'Assemblée générale des Nations Unies en septembre 2007 et les Lignes directrices du Groupe des Nations Unies pour le Développement (GNUD) sur les questions relatives aux peuples autochtones publiées en 2008, il est de plus en plus important que les agences des Nations Unies, y compris l'UNESCO , réfléchissent à la façon dont elles pourraient prodiguer des conseils sur l'engagement auprès des peuples autochtones. Dans cette optique, le projet de politique de l'UNESCO sur l'engagement avec les peuples autochtones vise à élaborer une approche interne qui guidera tous les secteurs de programmes de l'UNESCO dans leurs interactions avec les organisations de populations autochtones.

 

La 202e session du Conseil Exécutif de l'UNESCO examinera le projet révisé de la politique de l'UNESCO sur l’engagement auprès des peuples autochtones. Vous trouverez plus d'informations sur le Conseil Exécutif ici. Le projet révisé peut être trouvé ici en Anglais, Français, Espagnol, Russe, Arabe et Chinois. Anglais, Français, Espagnol, Russe, Arabe and Chinois.

Une deuxième réunion d'information sur le projet de politique a eu lieu le 12 juillet 2017 au siège de l'UNESCO à Paris. La présentation faite par le Secrétariat peut être téléchargée ici.

À la suite de la décision de la 201ème session du Conseil exécutif d'organiser des consultations sur la Politique de l'UNESCO sur l'Engagement auprès des Peuples Autochtones, les États Membres ont été invités à présenter leurs observations sur le projet de politique figurant dans l'Annexe Annex to 201 EX/6.

La compilation des commentaires dans leurs langues originales mise à jour le 13 juillet 2017 peut être trouvée ici. Cela remplace la version antérieure, en ligne du 7 au 13 juillet 2017.

Liste des États membres, Observateurs permanents et organes de l'ONU dont les commentaires ont été reçus:

Argentine, Australie, Brésil, Canada, Chili, Colombie, Danemark, Estonie, Finlande, France, Saint-Siège, Norvège, Philippines, Fédération de Russie, Afrique du Sud, Sri Lanka, Suède, Turquie, Ouganda, Ukraine, États-Unis d'Amérique et l'Instance Permanente des Nations Unies sur les Questions Autochtones

Ressources:

Lors de la 201ème session du Conseil Exécutif a eu lieu une première discussion sur la politique de l'UNESCO sur l'engagement auprès des peuples autochtones. À la fin des débats, le Conseil Executif a décidé ce qui suit:

Politique de l'UNESCO sur l'engagement auprès des peuples autochtones (201 EX/6; 201 EX/41)

Le Conseil Exécutif,

1. Ayant examiné le document 201 EX/6 et son annexe,

2. Gardant à l’esprit la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones,

3. Exprime sa gratitude à la Directrice générale pour les efforts déployés en vue de proposer une politique de l’UNESCO sur l’engagement auprès des peuples autochtones ;

4. Prend note de la récente proclamation par l’Assemblée générale des Nations Unies de l’année 2019 Année internationale des langues autochtones, et se félicite de la décision de la Directrice générale d’accepter l’invitation faite à l’UNESCO d’en être l’organisme chef de file, dans la limite des ressources disponibles ;

5. Accueille avec satisfaction la présentation du projet de politique de l’UNESCO sur l’engagement auprès des peuples autochtones ;

6. Considère que ledit projet peut servir de base à des consultations ultérieures auprès des États membres ;

7. Prie la Directrice générale d’organiser les consultations susmentionnées afin d’élaborer un projet révisé de politique qui lui serait soumis à sa 202e session ;

8. Encourage les États membres à apporter des contributions volontaires, financières ou en nature, à l’appui des activités de l’UNESCO en faveur des peuples autochtones. (201 EX/SR.10)

 

Une réunion d'information avec les délégations permanentes auprès de l'UNESCO a eu lieu le 2 février 2017, en prévision de l'examen de la politique à la 201ème session du Conseil Exécutif en avril 2017.

Au cours des quatre dernières années, l'UNESCO a organisé plusieurs consultations et réunions avec des représentants des peuples autochtones et du personnel de l'UNESCO à Santiago (Chili), Luanda (Angola), Chiang Mai (Thaïlande), New York (Etats-Unis), Genève (Suisse) et Paris (France). Près de 150 experts, à la fois internes et externes, ont apporté leurs contributions et ont contribué à l'élaboration de ce projet.

L'UNESCO a de vastes mandats dans les domaines de l'éducation, des sciences naturelles, des sciences sociales et humaines, de la culture, de la communication et de l'information. Ses politiques, ses programmes et ses projets offrent des opportunités et ont d’importants impacts (positifs et négatifs) pour les peuples autochtones du monde entier.

Aujourd'hui, les cadres politiques et les normes pour les droits de l'homme et le développement évoluent rapidement. La Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones a dans ce sens été adoptée par l'Assemblée générale des Nations Unies en septembre 2007, tandis qu'en 2008, le Groupe des Nations Unies pour le Développement (GNUD) a publié les Lignes directrices du GNUD sur les problèmes des peuples autochtones. Les peuples autochtones, les gouvernements et d'autres acteurs ont exprimé une demande légitime afin que les agences des Nations Unies adoptent des positions politiques claires en ce qui concerne les droits et les problèmes des peuples autochtones relatifs à leurs mandats respectifs.

L'UNESCO s'est également engagée dans un processus visant à élaborer une politique à l'échelle de l’organisation pour s'engager auprès des peuples autochtones. Le travail de l'UNESCO sur l'élaboration d'une politique d'engagement auprès des peuples autochtones a été lancé lors de la 36e Conférence générale, lors d'un événement organisé le 10 novembre 2011 dans le cadre du 10e anniversaire de la Déclaration de l'UNESCO sur la Diversité Culturelle et la Célébration de la Journée Mondiale de la Science 2011 pour la Paix et le Développement.

Systèmes de savoirs, Diversité des savoirs, Sociétés du savoir : vers une politique d’engagement de l’UNESCO en faveur des peuples autochtones

  • Discours d’ouverture par Mme Gretchen Kalonji, Sous-Directrice générale de l’UNESCO pour les sciences exactes et naturelles, intervenant au nom de Mme Irina Bokova, Directrice-générale de l’UNESCO (audio disponible)
  • Intervention de Mme Pilar Pilar Alvarez-Laso, Sous-Directrice générale de l’UNESCO pour les sciences sociales et humaines, et co-présidente du panel (audio disponible)
  • Intervention de Mme Myrna Cunningham Kain (Nicaragua), présidente de l’Instance permanente sur les questions autochtones des Nations Unies (Vidéo Flash)
  • Intervention de M. Vital Bambanze (Burundi), président du Mécanisme d’Experts sur les droits des peuples autochtones des Nations Unies (Vidéo Flash)
  • Intervention par M. James Anaya (États-Unis), rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits des peuples autochtone (Vidéo Flash)
  • Discussions (audience et panel) suite aux interventions de la table-ronde (Vidéo Flash)