Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Internet et la radicalisation des jeunes: prévenir, agir et vivre ensemble

lun, 31 oct -
9:00 - 10:45

Conférence d'ouverture - Radicalisation menant à la violence et Internet : quels enjeux ? Quels défis ?

lun, 31 oct -
15:00 - 16:30

Séance 3 - Regard croisé sur les initiatives gouvernementales

Christine St-Pierre

Ministre des Relations internationales et de la Francophonie du Québec (Canada)

Née à Saint-Roch-des-Aulnaies le 10 juin 1953, Christine St-Pierre étudie à l’Université de Moncton de 1972 à 1976 et y obtient son baccalauréat en sciences sociales.

Elle entame alors une carrière qui la mènera du journalisme à la politique. En 1976, elle entre au service de la Société Radio-Canada et devient journaliste et courriériste parlementaire, tant à Québec qu’à Ottawa, puis correspondante à Washington, de 2001 à 2005.

C’est au printemps 2007 qu’elle décide de prolonger une indéniable expérience du journalisme parlementaire en engagement politique. Elle est élue députée de la circonscription d’Acadie aux élections générales du 26 mars 2007, puis réélue à celles du 8 décembre 2008, du 4 septembre 2012 et du 7 avril 2014. Au cours de ses deux premiers mandats, le premier ministre Jean Charest la nomme ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine. Elle est également membre du Comité ministériel du développement social, éducatif et culturel.

Entre septembre 2013 et avril 2014, elle agit à titre de porte-parole de l’opposition officielle en matière de relations internationales, puis en matière de culture et pour la métropole.

À la suite des élections générales du 7 avril 2014, Mme St-Pierre est nommée ministre des Relations internationales et de la Francophonie par le premier ministre Philippe Couillard, en plus de siéger sur le comité ministériel de l’économie, de la création d’emplois et du développement durable.

Femme passionnée de culture, Madame St-Pierre est résolument engagée dans sa communauté.