Indicateurs de l'UNESCO sur l’Universalité de l’Internet

L'UNESCO publie la version finale des Indicateurs de l'Universalité de l'Internet qui sera présentée au Conseil intergouvernemental du PIDC en novembre 2018

La version finale des Indicateurs de l’Internet présente les résultats du projet de l’UNESCO « Définir des Indicateurs de l’Universalité de l’Internet ». Ce document sera soumis pour examen lors de la 31e session du Conseil du PIDC qui se tiendra en novembre prochain au siège de l’UNESCO, à Paris (France). Le document décrit le contexte et le processus d'élaboration des indicateurs. Le projet contribue à renforcer les domaines d’action prioritaires de l’UNESCO visant à promouvoir la liberté d’expression et le développement des médias à l’ère du numérique et l’accès universel à l’information et au savoir, enrichissant ainsi la contribution de l’UNESCO dans la gouvernance mondiale de l’Internet et la réalisation du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

À la suite de l'adoption des Indicateurs de Développement des Médias (IDM) ainsi que des Indicateurs de Sécurité des Journalistes (JSI), le projet de définition des Indicateurs de l'Universalité de l'Internet (IUI) s'inscrit dans la réponse continue de l'UNESCO aux décisions prises par le PIDC et par l’Organisation lors de la 38e session de la Conférence générale, Résolution 56 « InterCONNECTer les ensembles : options pour l'action future » : Le rôle de l'UNESCO sur les questions relatives à l'Internet. Le document final s’appuie sur l’étude de l’UNESCO intitulée « Des clés pour la promotion de sociétés du savoir inclusives » et sur le concept d’Universalité de l’Internet. Il définit ainsi une vision de l’Internet qui met en avant les valeurs et les normes qui sous-tendent l’Internet et soutient la réalisation des objectifs de développement durable adoptés par l’Assemblée générale des Nations Unies en 2015.

Le projet vise à créer un cadre d'indicateurs permettant d'évaluer le niveau de réalisation, dans chaque pays, des quatre principes DOAM inclus dans le concept d’Universalité de l'Internet, selon lequel l'Internet doit être basé sur les droits humains (D), doit être ouvert (O), accessible à tous (A) et doit être alimenté par la participation de plusieurs parties prenantes (M). L'utilisation des indicateurs dans un pays se fera de manière volontaire, et les indicateurs n’ont pas été conçus pour classer les Etats ni faire de comparaisons.

La version finale du cadre DOAMX comprend 303 indicateurs (dont 110 principaux) développés autour de 6 catégories, 25 thèmes et 124 questions. En plus des catégories DOAM, 79 indicateurs transversaux (catégorie X) ont été développés autour des questions de genre, des besoins des enfants et des jeunes, du développement durable, de la confiance et de la sécurité, et des aspects légaux et éthiques de l'Internet. En outre, le cadre comprend 21 indicateurs contextuels relatifs aux caractéristiques démographiques, sociales et économiques d’un pays.

Des sources permettant d’utiliser les indicateurs sont également suggérées dans le document final. Pour chaque thème d’indicateurs, plusieurs sources sont proposées pour collecter des données quantitatives et qualitatives. Une documentation de base pertinente a été identifiée et pointe vers des indices internationaux établis ainsi que vers d'autres cadres d'indicateurs pouvant être utiles.

La version finale des Indicateurs de l’Internet publiée en octobre 2018 peut être téléchargée à l'adresse suivante: http://unesdoc.unesco.org/images/0026/002658/265830f.pdf

Les demandes de renseignements généraux peuvent être adressées aux points focaux de l'UNESCO, Mme Xianhong Hu (x.hu@unesco.org) et M. Josselyn Guillarmou (j.guillarmou@unesco.org).