Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Savoirs autochtones et politiques scientifiques

Interface avec l'agenda scientifique mondial

Savoir autochtone et interface avec le programme scientifique mondial

Depuis la Conférence mondiale des sciences de 1999, le programme LINKS a collaboré avec la communauté scientifique mondiale afin de soutenir une relation nouvelle et complémentaire entre la science et d’autres systèmes de connaissances.

 

 

Une session thématique Rio + 20 sur les connaissances autochtones en 2012 à Rio de Janeiro.

 

"Nous, peuples autochtones, marchons vers l'avenir sous les traces de nos ancêtres"

 

À Rio en 1992, les peuples autochtones ont exprimé leur engagement en faveur d'un avenir durable, ancré dans les connaissances et la vision du monde de leurs aînés. Pour la première fois, le "Sommet de la Terre" de Rio a reconnu l’importance des savoirs locaux et autochtones, notamment par le biais des Conventions de Rio: la Convention sur la diversité biologique (CDB), la Convention sur la lutte contre la désertification (UNCCD), et récemment les accords de Cancun de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC). Au cours des deux décennies qui ont suivi Rio, les connaissances autochtones ont été débattues dans de nombreux forums internationaux. La reconnaissance s'est étendue au-delà des questions de biodiversité et de propriété intellectuelle pour couvrir la préparation aux catastrophes naturelles, l'évaluation d'impact, la sécurité alimentaire et l'atténuation et l'adaptation au changement climatique. Aujourd'hui, dans un contexte d'accélération des changements écologiques, socio-économiques et politiques, les peuples autochtones continuent d'impliquer la communauté mondiale dans des actions novatrices qui vont au-delà de la reconnaissance, permettant ainsi aux scientifiques et aux peuples autochtones de mener une action commune afin de coproduire de nouvelles connaissances en face des défis émergents.

Objectifs

S'appuyant sur les résultats de la session Planète sous pression sur les connaissances autochtones et les perspectives d'avenir durables (Londres, 28 mars 2012), cette session du groupe de discussion du Forum sur la science, la technologie et l'innovation pour le développement durable examinera comment la gouvernance environnementale mondiale s'est être transformés par un engagement croissant des détenteurs de savoirs locaux et autochtones, de la communauté scientifique et des décideurs. Les panélistes autochtones analyseront l'état et les tendances dans le cadre des conventions de Rio, tandis que des études de cas examineront les défis persistants et les problèmes émergents en matière de protection, de transmission et d'innovation des connaissances. Le panel a exploré également l'engagement croissant des détenteurs de connaissances autochtones et scientifiques dans la coproduction équitable de nouvelles connaissances afin de fournir des solutions innovantes aux défis complexes du développement durable.

Structure de la session

Contexte et objectif de la session par les coprésidents Douglas Nakashima, UNESCO et Manuela Carneiro da Cunha, Académie brésilienne des sciences et Académie des sciences du tiers monde

Intervenants

  • Joji Carino, TEBTEBBA (Indigenous Peoples' International Centre for Policy Research and Education), Philippines. Ms Carino will provide her views on indigenous peoples' achievements in intergovernmental biodiversity agreements (CBD, Ramsar), drawn from her years of actively working in these processes.
  • Jennifer Rubis, Climate Frontlines coordinator, UNESCO. Based on her experiences in the International Indigenous Peoples Forum on Climate Change, Ms Rubis will discuss the participation of indigenous peoples at the UNFCCC, IPCC and emerging issues.
  • Roberto Marin, Asociación de Capitanes y Autoridades Tradicionales Indigenas del Pira Parana (ACAIPI), Columbia. Conhecimentos tradicionais e pesquisas locais para o manejo do território de Yurupari (noroeste amazônico). Traditional Knowledge and local research for the management of the Yurupari territory (northwest Amazon).
  • Jaqueline Evangelista Dias, Articulação Pacari, Brazil. Farmacinhas Comunitárias: laboratórios culturais para a salvaguarda da medicina tradicional praticada por comunidades locais e povos indígenas do bioma Cerrado, Brasil / Community Pharmacies: Cultural laboratories for safeguarding traditional medicine as practiced by local communities and indigenous peoples of the Cerrado, Brazil.
  • Myrna Cunningham Kain, Member, UN Permanent Forum on Indigenous Issues and Executive Director, Centro para la Autonomía y Desarollo de los Pueblos Indígenas (CADPI), Nicaragua. Ms Cunningham will speak on indigenous knowledge transmission through the formal education system and a network of indigenous universities.

Dialogue avec le public

Lancement de la publication UNESCO-UNU: Weathering Uncertainty: Traditional Knowledge for Climate Change Assessment and Adaptation

Plus d'informations sur les intervenants.

Plus d'informations sur le Forum sur la science, la technologie et l'innovation pour le développement durable.

INFORMATIONS SUR CLIMATE FRONTLINES forum