Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Savoirs autochtones et politiques scientifiques

Climate frontlines: un forum en ligne pour renforcer la voix des communautés vulnérables dans les débats à l'échelle mondiale sur le changement climatique

De nombreuses communautés insulaires, rurales et autochtones ressentent déjà les premiers effets du changement climatique. Leur grande vulnérabilité tient à leur dépendance vis-à-vis des moyens de subsistance directement liés aux ressources naturelles, à la localisation et l’organisation de leurs terres et de leurs territoires.

Ironiquement, malgré la reconnaissance générale que les petites îles, les régions arctiques, les régions de haute altitude et d’autres communautés vulnérables sont en première ligne du changement climatique, leurs voix sont restées largement en marge des débats sur le changement climatique. En effet, cette exclusion a suscité la discorde et les protestations des peuples autochtones et des représentants des communautés lors des récentes conférences et réunions internationales sur le changement climatique.

En réponse à ce tollé, l’UNESCO, en partenariat avec le Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique (SCBD), le secrétariat de l’Instance permanente sur les questions autochtones (SPFII) et le Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique (SPFII) le Haut-Commissariat aux droits de l'homme (HCDH).

Les objectifs du forum Frontlines sont les suivants:

  • Attirer l’attention de la communauté internationale sur les connaissances et les expériences des communautés et des peuples autochtones vivant dans les petites îles, dans l’Arctique et dans d’autres environnements vulnérables;
  • Rechercher des observations au niveau communautaire sur les impacts du changement climatique, ainsi que des efforts locaux pour faire face à ces changements et s'y adapter;
  • Donner aux communautés l’occasion d’exprimer leurs observations, leurs expériences et leurs préoccupations, et de les partager et les échanger avec d’autres communautés;
  • Constituer une base de données mondiale d’observations, d’expériences, de pratiques et de stratégies d’adaptation locales;
  • Soutenir les activités de recherche et d’éducation communautaires liées au changement climatique; Renforcer le profil et l'impact des peuples autochtones et leur connaissance des débats internationaux sur le changement climatique.

Climate Frontlines rejoint plus de 50 000 personnes dans le monde via son forum de discussion sur Internet. Il dispose également d'un réseau international de projets de terrain documentant les observations et les connaissances locales relatives au changement climatique.

 

Pour vous abonner au forum de discussion Climate Frontlines: http://www.climatefrontlines.org/