Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Réserves de biosphère modèles pour la restauration de la biodiversité et l'atténuation du changement climatique

Faire face aux impacts du changement climatique

Cinq réserves de biosphère en Europe bénéficieront chacune de 160 000 euros dans le cadre d’un projet quinquennal développé par l'UNESCO et Volkswagen pour faire face aux impacts du changement climatique, restaurer la biodiversité et assurer la transition vers la mobilité électrique.

Les répercussions du changement climatique affecteront les différentes régions du monde de manière différente, ce qui nécessite des approches d'atténuation différentes. En Europe du Nord, par exemple, la conservation et la restauration des tourbières, qui agissent comme des puits de carbone, pourraient contribuer à stocker une quantité importante de dioxyde de carbone (CO2), car les tourbières saines et en croissance peuvent capturer entre 250 et 350 kg de carbone par hectare et par an. Plus au sud, en Espagne, le passage à la mobilité électrique dans ces réserves de biosphère permettra de réduire les émissions de gaz à effet de serre et l'empreinte carbone des visiteurs.

Au cours des dernières années, le programme MAB de l'UNESCO a soutenu le Réseau mondial des réserves de biosphère dans la mise en œuvre d’actions visant à restaurer la biodiversité et à promouvoir les solutions fondées sur la nature dans le but d’atténuer les impacts du changement climatique et de renforcer la résilience naturelle et sociale.

En 2021, l'UNESCO et Volkswagen se sont associés pour mettre en œuvre un projet de cinq ans intitulé "Soutenir les réserves de biosphère européennes de l'UNESCO en tant que sites modèles pour la restauration de la biodiversité et l'atténuation du changement climatique". Cinq réserves de biosphère en Allemagne, en Pologne et en Espagne mettront en place des plans de restauration de la biodiversité, développeront davantage les activités d'éducation environnementale et effectueront une transition vers la mobilité électrique.

L'Allemagne, la Pologne et l'Espagne font partie du réseau EuroMAB, qui comprend toutes les réserves de biosphère d'Europe et d'Amérique du Nord. Créé en 1987, il est actuellement le plus grand réseau régional du programme MAB avec 53 pays.

Restaurer la biodiversité en Allemagne et en Pologne

En Allemagne et en Pologne, les activités débuteront par des réunions techniques visant à évaluer les différents besoins et les moyens les plus pertinents pour atteindre les objectifs du projet.

Réserve de biosphère de Schaalsee, Allemagne

 

 

 

 

 

 

La réserve de biosphère de Schaalsee (en anglais) est située entre les centres urbains de Hambourg, Lübeck et Schwerinhost en Allemagne. Elle a été formée par les glaciers de la dernière période glaciaire et on y trouve l'un des lacs les plus profonds du pays.

Cette réserve de biosphère prévoit de restaurer 131 ha de la tourbière pluviale de Schönwolder Moor. Ainsi, la restauration limitera la pousse des bouleaux sur les zones de tourbières hautes et améliorera leur approvisionnement en eau en restreignant le drainage des fossés existants.

Réserve de biosphère de Puszcza Kampinoska, Pologne

 

 

 

 

 

 

En Pologne, dans la réserve de biosphère de Puszcza Kampinoska (en anglais), les efforts se concentreront sur la réintroduction d'espèces végétales, notamment celles qui ont disparu ou qui sont menacées d'extinction, afin d'améliorer l'approvisionnement en eau et les systèmes de drainage pour la protection et la restauration des zones humides.

Transition vers la mobilité électrique en Espagne

En Espagne, les activités se concentreront sur la mobilité durable afin de réduire la pollution et d'atténuer les impacts du changement climatique dans les réserves de biosphère de Bardenas Reales, Valles de Jubera, Leza, Cidacos y Alhama et Ordesa Viñamala. Volkswagen soutiendra ces sites dans leur transition vers la mobilité électrique.

Les activités en Espagne ont démarré le 14 avril avec l'organisation d'un webinaire technique : "La mobilité électrique dans les réserves de biosphère espagnoles", soutenu par le gouvernement espagnol.

Bardenas Reales Biosphere Reserve

 

 

 

 

 

 

Bardenas Reales

 

 

 

 

 

 

Ordesa Viñamala 

programme SUR L'HOMME ET LA BIOSPHERE

Le Programme sur l’Homme et la biosphère (MAB) de l'UNESCO est un programme scientifique intergouvernemental visant à étudier et améliorer les relations entre populations et leur environnement à travers une plateforme d’échange scientifique. Celle-ci associe sciences exactes, naturelles et sociales dans le but de concevoir des outils de gestion et de conservation adaptés à la subsistance des populations et à la sauvegarde des écosystèmes naturels.

Depuis sa création en 1971, le programme MAB incarne une approche novatrice  à la conservation en promouvant un développement économique qui soit socialement et culturellement adapté et viable du point de vue environnemental. Le Réseau mondial des réserves de biosphère du programme MAB  comprend plus de 710 sites dans 129 pays.

VOLKSWAGEN

Le Groupe Volkswagen, dont le siège social se trouve à Wolfsburg, est l'un des plus grands constructeurs automobiles au monde et le plus grand constructeur automobile en Europe. Pour tous nos produits et solutions de mobilité, nous aspirons à minimiser les impacts environnementaux tout au long du cycle de vie - de l'extraction des matières premières à la fin de vie - afin de préserver les écosystèmes et de créer des impacts positifs sur la société.

Nous nous sommes engagés à atteindre l'objectif de 2° de l'Accord de Paris sur le climat. Nous avons l'intention de devenir une entreprise neutre en CO2 d'ici 2050. D'ici 2025, nous prévoyons de réduire de 30 % par rapport à 2015 nos émissions de gaz à effet de serre sur l'ensemble du cycle de vie des voitures particulières et des véhicules utilitaires légers. Nous contribuons activement à la transition vers les énergies renouvelables tout au long du cycle de vie.