La 13e réunion du Comité du Deuxième Protocole de 1999 pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé se tiendra du 6 au 7 décembre 2018 au siège de l'UNESCO à Paris.

06 Décembre 2018

convention-54.jpg

© UNESCO

Le Comité est composé de douze États parties au Deuxième Protocole de 1999. Parmi ses responsabilités se trouve l'octroi de la protection renforcée aux biens culturels. Lors de cette session, le Comité examinera l’inscription du monastère de Geghard et de la haute vallée d’Azat (Arménie), de la Villa Tugendhat à Brno (République tchèque), de la Villa Adriana (Italie) et de la Bibliothèque centrale nationale de Florence (Italie) sur la Liste internationale des biens culturels sous protection renforcée. Les trois premiers biens culturels sont des sites inscrits sur la Liste du patrimoine mondial et la Bibliothèque centrale nationale de Florence est située dans les limites d'un site du patrimoine mondial.

Le Comité examinera également les demandes présentées par l'Afghanistan et le Mali en vue de l'octroi d'une assistance internationale au titre du Fonds du Deuxième Protocole. La demande de l'Afghanistan concerne des mesures de sauvegarde en temps de paix et la demande du Mali concerne l’élaboration de la législation pénale nationale.

Enfin, le Comité examinera un rapport du Service d’évaluation et d’audit de l'UNESCO (IOS), qui a réalisé une évaluation de la Convention de 1954 pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé (la Convention de La Haye de 1954) et de ses deux (1954 et 1999) Protocoles.