3, 2, 1… Espaces Jeunesse en Action !

04/12/2019
,

Les 18 et 19 novembre 2019, près de 75 jeunes se sont réunis au Siège de l'UNESCO à Paris (France) pour discuter de leur engagement auprès de l'UNESCO.

Cette année, le Forum des jeunes était principalement axé sur l'engagement des jeunes auprès de l'UNESCO. Les participants au Forum ont donc été sélectionnés sur la base des projets qu'ils ont codirigés ou co-élaborés avec l'UNESCO sur le terrain. Les jeunes participants représentaient des régions différentes et de nombreuses modalités d'engagement des jeunes à travers le monde ; il y avait des chercheurs, des entrepreneurs, des personnalités des médias et des acteurs du changement qui avaient au moins une chose en commun - l'objectif de renforcer l'engagement significatif des jeunes dans le travail de l'UNESCO.

Pour la toute première fois, le Forum des jeunes de l'UNESCO a été entièrement conçu et géré par les jeunes eux-mêmes ! Un Groupe directeur des jeunes (YSG) a été créé en août 2019, composé de 5 jeunes leaders de toutes les régions du monde (Afrique, États arabes, Asie et Pacifique, Europe et Amérique du Nord, Amérique latine et Caraïbes). Son rôle a été crucial, car ses membres ont joué un rôle de premier plan dans la conception et l'organisation du Forum aux côtés de l'UNESCO. Les membres du YSG étaient Ashlee Peacock, Elyes Guermazi, Johnpaul Ekene Ikwelle, Katelynne Herchak et Luciana Batalla.

Les principaux objectifs du 11e Forum des jeunes de l'UNESCO étaient de formuler des recommandations stratégiques et significatives sur l'engagement des jeunes auprès de l'UNESCO afin de mieux orienter l'action de l'Organisation pour l’inclusion des jeunes à chaque étape de la conception des programmes et projets. En outre, les jeunes participants ont produit un document qui appuiera l'opérationnalisation de la Communauté de pratique mondiale des jeunes de l'UNESCO (YCoP). Ces recommandations ont été présentées par les jeunes à la 40e session de la Conférence générale de l'UNESCO le 27 novembre 2019 par les participants Erika Francillon et Mohsen Gul.

L'engagement des jeunes auprès de l'UNESCO et au-delà


© Sara Farid

Le 11e Forum des jeunes de l'UNESCO a débuté par un panel d'introduction mené par les jeunes, animé par Juan Pablo Ramirez-Miranda (spécialiste de programme à l'UNESCO New Delhi et membre de Young UNESCO), qui a partagé ses expériences sur l'engagement des jeunes avec l'UNESCO. Le panel a permis au public d'en savoir plus sur l'action de l'UNESCO auprès des jeunes sur le terrain, à travers les domaines de compétences de l'UNESCO et des thèmes tels que l'éducation, la culture et la science. Victoria Ibiwoye a parlé de l'importance de l'éducation inclusive et du travail qu'elle mène sur le SDG4 avec le Secteur de l'éducation de l'UNESCO. Yapeng Ou a partagé les expériences du Forum des jeunes professionnels du patrimoine mondial. Alice Roth a partagé son expérience avec le Programme de l’UNESCO sur l'homme et la biosphère tandis qu'Ankur Shah a évoqué son implication dans le projet des Routes de la soie de l'UNESCO.

En outre, Moctar Dembele a présenté l’un des résultats majeurs du précédent Forum des jeunes de l'UNESCO, la Plateforme des sciences citoyennes pour la jeunesse, et Eva Radek a donné au public un aperçu d'une initiative de l'UNESCO baptisée YoU-CAN, un réseau axé sur la participation des jeunes et le changement climatique.

La deuxième table ronde a porté sur l'engagement des jeunes dans une perspective multilatérale. Le panel, animé par Carson Kiburo (du Réseau interagences de l’ONU pour le développement de la jeunesse), a mis en lumière les différentes modalités du travail des jeunes dans le monde. Bora Kamwanya de l'Union panafricaine de la jeunesse, Tyler Rae Chung du Conseil des jeunes du Pacifique, Nouf Al Soghayar du MiSK Initiative Center, Agustín Batto Carol et le processus Y20, Pakinam Achraf et le Forum mondial de la jeunesse en Égypte. Un World Café a été organisé en vue de créer des liens et d'instaurer un dialogue intergénérationnel entre les jeunes, les membres du personnel de l'UNESCO et les États membres.

Durant les deux jours du Forum, les participants et les panélistes ont rassemblé leurs compétences et leurs forces pour obtenir des résultats courageux, novateurs et significatifs qui seront présentés à la 40e session de la Conférence générale. Les participants ont vivement recommandé que le Secrétariat de l'UNESCO dispose d'un siège observatoire de la jeunesse au Conseil exécutif afin d'assurer les liens entre les jeunes et les organes directeurs de l'UNESCO. En outre, ils ont invité la Directrice générale de l'UNESCO à créer un 'Groupe consultatif mondial des jeunes', composé de membres représentant les jeunes de toutes les régions, y compris les groupes vulnérables. Il a également été recommandé que l'UNESCO mette en place des mécanismes de suivi et de soutien financier pour veiller à ce que les jeunes soient bien représentés dans l'élaboration et l'exécution de ses programmes.

Au cours de la séance de clôture, les participants sélectionnés ont fait une présentation dynamique des documents finaux comprenant des recommandations stratégiques sur la participation des jeunes à l'UNESCO et un document décrivant la Communauté de pratique mondiale de la jeunesse (YCoP). La YCoP a l'intention de rassembler différents domaines d'engagement des jeunes, de faciliter la collaboration entre les jeunes et le dialogue intergénérationnel. Ses objectifs sont d'encourager et de faciliter un engagement significatif des jeunes dans le développement et la mise en œuvre des projets et structures de l'UNESCO. Il est destiné à devenir une communauté d'apprentissage pour et par les jeunes du monde entier afin de co-concevoir et de mettre en œuvre conjointement des projets liés aux domaines de compétence de l'UNESCO dans un espace sûr, souple et inclusif.

Les conclusions ont été formulées par le Président de la Conférence générale de l'UNESCO et le Sous-Directeur général pour les sciences sociales et humaines.

Dans le cadre de l'initiative mondiale en ligne de l'UNESCO sur les contes en ligne #YouthOfUNESCO, les participants ont partagé leurs parcours et la manière dont ils créent des changements positifs dans leurs communautés et ont un impact sur les politiques jeunesse en collaboration avec l'UNESCO. Vous pouvez en savoir plus sur Abel, qui promeut l'inclusion des jeunes d'ascendance africaine dans sa communauté à travers des films et le renforcement des capacités. Découvrez également les histoires de Clarah, qui travaille avec l'UNESCO pour fournir des soins de santé gratuits aux jeunes des zones rurales, de Gio, qui travaille sur la réduction des risques de catastrophe en Asie et de nombreux autres exemples de réussite des participants.

Voir aussi