Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Adoption d’une nouvelle convention régionale sur la mobilité académique pour l’Amérique latine et les Caraïbes

17 Juillet 2019

fotodrupal.jpg

© UNESCO

Le 13 juillet 2019, la région de l’Amérique latine et des Caraïbes a adopté par consensus une nouvelle Convention régionale sur la reconnaissance des études, des diplômes et des grades de l’enseignement supérieur, durant la Conférence internationale des États organisée par l’UNESCO et accueillie par le Gouvernement argentin à Buenos Aires, à laquelle ont participé 24 États membres et 15 observateurs.

Suite à l’adoption de la Convention, 13 États membres de la région ont signé la Convention. Quatre ratifications sont nécessaires pour qu’elle puisse entrer en vigueur, après quoi la « Convention de Buenos Aires » sur la reconnaissance favorisera non seulement la mobilité du personnel universitaire et des étudiants, mais améliorera aussi la reconnaissance des qualifications de manière équitable et transparente dans l’ensemble de la région, et servira d’instrument régional puissant pour renforcer la coopération entre les universités. L’Institut international de l’UNESCO pour l’enseignement supérieur en Amérique latine et dans les Caraïbes (IESALC) à Caracas, au Venezuela, continuera d’assurer le secrétariat de la nouvelle convention régionale.

En tant que seule institution des Nations Unies dotée d’un mandat dans le domaine de l’enseignement supérieur, l’UNESCO a soutenu l’élaboration de cinq conventions de reconnaissance régionales dans les années 1970 et 1980, ainsi que de quatre textes révisés aujourd’hui adoptés. Le processus de révision de la Convention de reconnaissance pour l’Amérique latine et les Caraïbes a été lancé en 2015, en tenant compte des changements survenus dans l’enseignement supérieur depuis son adoption en 1974. Quatre réunions du groupe d’experts se sont tenues en Argentine, à Cuba, en Colombie et en République dominicaine entre 2016 et 2018 afin d’examiner le nouveau texte, suivies par deux consultations régionales intergouvernementales en Argentine.

La nouvelle Convention régionale sur la reconnaissance des études, des diplômes et des grades de l’enseignement supérieur en Amérique latine et dans les Caraïbes sera mise en œuvre en synergie avec la Convention mondiale sur la reconnaissance des qualifications de l’enseignement supérieur, qui sera présentée pour adoption à la Conférence générale à sa 40e session.