Press release

Afghanistan : la Directrice générale de l’UNESCO condamne le meurtre du journaliste Elyas Dayee

18/11/2020

La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a condamné le meurtre du journaliste Elyas Dayee le 12 novembre en Afghanistan et appelé les autorités de Kaboul à permettre la conduite d’une enquête judiciaire en bonne et due forme.

Je condamne le meurtre d’Elyas Dayee. Je suis convaincue que les autorités afghanes conduiront avec diligence une enquête méticuleuse qui permettra d’appréhender les auteurs de cet acte. Les journalistes sont en première ligne de l’information. Ils sont des acteurs essentiels au sein de nos démocraties et doivent être protégés.

Audrey Azoulay, Directrice générale de l'UNESCO

Elyas Dayee a trouvé la mort dans l’explosion de son véhicule sous lequel avait été placé un engin explosif à Lashkar Gah, capitale de la province méridionale d’Helmand. Trois autres personnes ont été blessées dans l’attentat dont un autre journaliste, frère de la victime. Elyas Dayee travaillait depuis plus de dix ans pour Radio Azadi, antenne locale de Radio Free Europe/Radio Liberty. 

L'UNESCO promeut la sécurité des journalistes au travers de mesures de sensibilisation mondiale, d'un renforcement des capacités, ainsi que par la mise en œuvre du Plan d'action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l'impunité.

Pour plus d’informations : l’UNESCO condamne l’assassinat de journalistes

 

Media contact:

Guilherme Canela de Souza Godoi