Press release

Afghanistan : la Directrice générale de l’UNESCO demande une enquête sur le meurtre du journaliste Rahmatullah Nikzad

23/12/2020

Paris, 23 décembre—La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a condamné le meurtre du journaliste Rahmatullah Nikzad dans la ville afghane de Ghazni le 21 décembre.

« Je condamne le meurtre de Rahmatullah Nikzad », a-t-elle déclaré. « J’exhorte les autorités à ne ménager aucun effort pour élucider ce crime et à traduire ses responsables en justice. C’est essentiel si les autorités entendent dissuader toute attaque contre la presse à l’avenir. Un journalisme libre et indépendant est l’oxygène de la démocratie ».

Des inconnus ont abattu la victime, alors qu’il quittait son domicile pour se rendre à la mosquée. M. Nikzad travaillait comme pigiste permanent pour Al Jazeera et l’agence Associated Press (AP). Le journaliste avait reçu des menaces directement liées à son travail.

L'UNESCO promeut la sécurité des journalistes au travers de mesures de sensibilisation mondiale, d'un renforcement des capacités, ainsi que par un certain nombre de mesures, dans le cadre notamment du Plan d'action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l'impunité.

Voir aussi: l’Observatoire des journalistes assassinés de l’UNESCO.

Contact médias :

">Guilherme Canela de Souza Godoi