Story

Aider les plus vulnérables pendant la crise du COVID-19 - L'histoire #YouthOfUNESCO de Maria Solita

05/08/2020
03 - Good Health & Well Being
10 - Reduced Inequalities
16 - Peace, Justice and Strong Institutions

La pandémie du COVID-19 continue à bouleverser la vie des jeunes du monde entier. Cependant, ces derniers sont en première ligne lorsqu'il s'agit d'aider leurs communautés à surmonter les difficultés causées par le virus. Une jeune conseillère technique en matière de tourisme et d'affaires culturelles des Philippines, Maria Solita (30 ans), a décidé de s’engager durant la quarantaine en lançant les projets "The Milk Giving" et "Be A Blessing, Share Your Blessing", qui visent à fournir des denrées alimentaires gratuites aux plus vulnérables de sa communauté.

 

« Le projet "The Milk Giving" symbolise le fait qu’un acte de gentillesse, aussi petit soit-il, peut faire la différence. En cette période de COVID-19, mon mari et moi avons décidé d'utiliser nos salaires pendant deux mois pour donner un millier de paquets de nourriture aux secteurs les plus touchés de Kalibo, la ville où nous résidons. En plus de nos opérations de secours et d'autres projets de groupe que nous soutenons, nous avons également reçu quelques messages sur Facebook de personnes qui demandaient du lait et d'autres produits de première nécessité pour leurs enfants ».

 

« C'est ainsi que le projet "The Milk Giving" a débuté. D’abord, avec seulement 25 boîtes à distribuer. Puis, en deux jours, nous avons pu distribuer près de 200 boîtes à 420 personnes, dont des personnes âgées et des enfants en situation de handicap. Cela a commencé avec mon mari et moi, puis c'est devenu une famille grandissante de personnes qui ont choisi de s’engager avec nous pour aider leur communauté ».

 

La deuxième initiative de Maria Solita, "Be A Blessing, Share Your Blessing", propose des colis alimentaires aux enfants en situation de handicap du centre de stimulation et d'activités thérapeutiques (STAC) de Kalibo. Maria explique : « en un jour, nous avons pu collecter 25 000 p/h (environ 500 dollars US) et distribuer des paquets de nourriture et des kits d'hygiène aux 60 enfants du STAC. Des paquets de nourriture supplémentaires ont également été fournis aux personnes en situation de handicap et aux enfants de la ville de Nabas ».

 

« Avec mon mari, j'essaie toujours d'impliquer nos enfants dans tous nos projets. Cet engagement, ensemble, nous permet de nous rapprocher et de leur faire comprendre l'essence des sacrifices et notre espoir pour un monde meilleur. Pour le huitième anniversaire de notre fils, nous avons distribué des kits d'hygiène dans le cadre d'un concours en ligne : les bénéficiaires étaient les enfants de policiers locaux (barangay tanod), les bénéficiaires du programme Barangay Nutrition Scholar Program (BNS), qui vise à surveiller l'état nutritionnel des enfants, les agents de santé du barangay (BHW), le personnel du conseil du barangay et le personnel des unités de santé rurales. Les kits d'hygiène comprenaient des brosses à dents, du dentifrice, du shampoing et du savon ainsi que des friandises ».

 

Pour Maria Solita, agir sur les conditions de vie difficiles des personnes vulnérables, particulièrement touchées par la pandémie, est aussi une manière d'envoyer un message d'espoir. « C'était gratifiant de pouvoir partager même le peu que notre famille possède, surtout en cette période très difficile. C'est l’espoir qu’en tendant la main à ces personnes, nous avons en quelque sorte dessiné un sourire sur leurs visages et les avons encouragées à continuer d'avancer ».

 

***