Une analyse de l’UNESCO pointe une insuffisance dans la capacité des enseignants à enseigner un programme intégrant l’EDD

08 Juin 2017

Selon les rapports soumis à l’UNESCO, alors même que l’EDD fait de plus en plus partie intégrante des programmes d’enseignement, des efforts supplémentaires doivent être entrepris pour incorporer l’EDD à la formation des enseignants

L’UNESCO a commandé une analyse des rapports nationaux soumis lors de la quatrième et de la cinquième consultation sur la mise en œuvre des Recommandations sur l'éducation pour la compréhension, la coopération et la paix internationales et l'éducation relative aux droits de l'homme et aux libertés fondamentales (1974), à la lumière de la Cible 4.7 de l'Objectif de développement durable sur l’éducation. L'analyse a porté sur 57 rapports datant de 2012. Ces séries de conclusions clés sont présentées en attendant les prochaines données de 2016.

Les données de 2012 font apparaître que dans 33 % des pays ayant fourni un rapport, l’enseignement des concepts liés à l’EDD était obligatoire dans le cadre curriculaire. Le pourcentage des pays intégrant obligatoirement un enseignement sur le changement climatique ou l'environnement dans le programme d’enseignement était de 26 % en 2012. Cela étant, pour ce qui concerne les rapports sur l'inclusion de l’EDD dans la formation des enseignants, seulement 7 % de pays ont indiqué qu’elle était obligatoire.

Cela révèle l’existence d’une insuffisance significative dans la capacité des enseignants à enseigner un programme intégrant l’EDD. Plus de 51 % des pays ont indiqué que l’EDD faisait partie de leur programme national en 2012 et un nombre croissant de pays ont un programme d’enseignement obligatoire en rapport avec l’EDD. Il faudrait donc fournir aux enseignants une formation adéquate, initiale et continue, pour accompagner cet enseignement et garantir la qualité de l’éducation au développement durable.

L’UNESCO a reçu 82 rapports nationaux contenant les données de 2016 et les données seront disponibles d’ici la mi-2017.

Alors que le monde progresse vers la réalisation de l’Agenda Éducation 2030, l’UNESCO se consacre au suivi des progrès de l’accomplissement de la Cible 4.7, en s’intéressant en particulier à l'Éducation au développement durable et à l’éducation à la citoyenneté mondiale. Des rapports réguliers, des nouvelles, des analyses, des publications et des liens vers les ensembles de données produits par l’UNESCO et son partenaire attestent des progrès accomplis dans le monde vers la réalisation de la Cible.