Press release

Un an après l'explosion, la Sous-Directrice générale de l'UNESCO renouvelle l'élan de solidarité envers Beyrouth

29/07/2021

À l'occasion du premier anniversaire des explosions meurtrières qui ont dévasté Beyrouth, la Sous-Directrice générale de l'UNESCO pour l'éducation, Stefania Giannini, se rendra dans la capitale libanaise du 3 au 5 août afin de soutenir ses habitants. En ravageant des pans entiers de la ville, les explosions du 4 août 2020 ont endommagé 226 écoles, 20 centres de formation et 32 campus d'université, au moins 85 000 élèves ont été affectés.

Mme Giannini rencontrera les principaux acteurs et partenaires nationaux et internationaux de l'éducation afin de renforcer les efforts actuellement déployés pour aider à reconstruire le système éducatif de Beyrouth. Aux côtés du Dr Tarek Majzoub, ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur et d'autres partenaires de l'éducation, elle visitera et inaugurera et différents établissements scolaires que l'UNESCO a aidé à reconstruire, notamment l'Université libanaise. Elle visitera également des bâtiments du patrimoine sévèrement endommagés, stabilisés par l'UNESCO grâce au financement de l'Allemagne et se rendra au musée Sursock, qui sera réhabilité grâce au financement de l'Italie.   

L'UNESCO a été mandatée par le ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur libanais pour coordonner l'ensemble des travaux de rénovation menés par les partenaires sur le terrain. Dans le cadre de son initiative Li Beirut (« pour Beyrouth » en arabe), l'UNESCO rénove au moins 91 écoles, 20 centres de formation professionnelle et 3 établissements d'enseignement supérieur. Les travaux sont désormais achevés dans 85 écoles, et du matériel a été fourni à 25 écoles publiques.

En outre, l'UNESCO a travaillé avec les enseignants et les chefs d'établissements en première ligne. À cet égard, l'Organisation élabore actuellement un programme de formation afin de doter les enseignants affectés par l'explosion de nouvelles compétences qui leur permettront de dispenser un enseignement à distance de qualité.  

Le 27 août 2020, la Directrice générale de l'UNESCO, Audrey Azoulay, a lancé l’initiative internationale Li Beirut afin de placer l'éducation, la culture et le patrimoine au cœur des efforts de reconstruction, et de mobiliser des ressources financières. Au cours de l'année écoulée, ce soutien a permis la réhabilitation d’écoles, de bâtiments du patrimoine historique et de galeries, il s’est étendu aux artistes et aux créateurs (grâce au soutien financier de l'Islande).

Les projets de restauration des bâtiments éducatifs sont financés par la fondation Education Above All (EAA), le Fonds Qatar pour le développement (QFFD), le fonds Education Cannot Wait (ECW) et le centre d'aide et de soutien humanitaire du roi Salman.