Press release

Atelier d’écriture pour la production de contenus artistiques sur l’information et la migration au Sénégal, 27 & 28 Octobre 2020

26/10/2020
08 - Decent Work and Economic Growth
10 - Reduced Inequalities
16 - Peace, Justice and Strong Institutions

Dakar - L’UNESCO et Africulturban organisent ces 27 et 28 Octobre 2020 à la Maison des Cultures Urbaines (MCU) un atelier d’écriture pour renforcer les capacités des artistes et professionnels des médias  à rendre compte de la migration à travers des productions artistiques de qualité. Cette approche a pour but de permettre aux jeunes femmes et jeunes hommes sénégalais, attaché(e)s à la culture artistique de leur pays, d’avoir une meilleure compréhension de la migration au Sénégal et de la manière dont cette thématique est traitée en termes de communication et d’information.

L’activité sera encadrée par des professionnel(le)s de médias doté(e)s d’une expertise pratique sur la thématique, en présence de migrant(e)s dont les expériences réelles viendront enrichir la compréhension des musicien(ne)s (7 au total) sélectionnés pour prendre part à l’atelier.

Cet appui s’inscrit dans le cadre du projet « Autonomiser les jeunes en Afrique à travers les médias et la communication », mis en œuvre dans huit (08) pays d'Afrique de l’Ouest et du Centre : Cameroun, Côte d'Ivoire, Ghana, Guinée-Conakry, Mali, Niger, Nigéria et Sénégal.

Mis en œuvre par l’UNESCO sur une durée de trois ans (2019-2021), le projet est financé par le Ministère Italien des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale (MAECI) et l’Agence italienne pour la Coopération au développement (AICS).

L’objectif principal du projet est d’outiller les médias, afin de donner aux populations, en particulier aux jeunes garçons et filles, les moyens de prendre des décisions éclairées sur les questions migratoires grâce à un meilleur accès à une information de qualité.

Le projet vise aussi spécifiquement à :

  • Renforcer l'accès à une information juste et équilibrée des populations en Afrique de l'Ouest et Centrale (en particulier la jeunesse considérée comme la plus vulnérable) sur la migration, y compris la migration irrégulière (causes profondes, flux, risques), dans la sous-région et vers l’Europe ;
  • Promouvoir l’égalité des genres dans le renforcement des capacités des professionnels des médias, les contenus éditoriaux et l’accès à l’information, en relation avec les questions migratoires ;
  • Renforcer le dialogue pacifique entre les migrants et les communautés d'accueil dans les pays cibles, à travers les médias et la communication ;
  • Renforcer les capacités des journalistes (notamment les jeunes) à produire des reportages éthiques et professionnels sur la migration ;
  • Renforcer également leurs capacités en matière de journalisme d’investigation et de fact-checking, pour lutter contre la désinformation et la mésinformation autour des migrant(e)s.

La spécificité de cet atelier d’écriture est l’association des artistes, aux côtés des journalistes et des migrants pour une synergie d’actions, notamment la production de contenus artistiques (vidéos), sur le traitement de l’information en lien avec la thématique migratoire, y compris la lutte contre la désinformation dont peuvent être victimes les migrants, davantage dans le nouveau contexte de la COVID 19.

Au terme de cet atelier de deux jours, qui fait suite à une série d’activités menées entre 2019 et 2020 à l’intention des différents acteurs de la chaîne d’information et de communication, les bénéficiaires directs (notamment les musiciens) reçevront un appui pour la production de vidéos sur le traitement de l’information en lien avec la migration au Sénégal, notamment la migration vers l’Europe qui a repris de plus belle suite à l’impact socio-économique de la COVID 19 sur les populations migrantes mais aussi sur les nationaux sénégalais.

 

Contacts :  

Joshua Massarenti, coordonnateur de projet

Email : j.massarenti@unesco.org

Théodore Somda, chargé de communication

Email : tz.somda@unesco.org