Atelier de renforcement des capacités en planification

19 Octobre 2017

Kinshasa, Il s’est tenu du 2 au 6 octobre 2017 dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’Appui à la décentralisation du système éducatif, CapED, un atelier de renforcement des capacités en planification.

L’objectif de cet atelier est de former les acteurs du secteur de l’éducation du niveau central et de 11 des 26 provinces aux notions de la planification et à l’élaboration d’un plan d’action national annuel et des plans d’action provinciaux opérationnels.

Ont pris part à cet atelier les directeurs provinciaux de l’éducation, les chefs d’antenne et de planification et les informaticiens de l’Equateur, de la Tshuapa, de la Mongala, du Nord Ubangi, du Sud Ubangi, du Kasaï central, du Kasaï, du Nord Kivu, du Sud Kivu, du Kasaï oriental, du Haut Katanga et du Lualaba ainsi que les directeurs des différentes directions du ministère de l’EPSP, de l’Enseignement Supérieur, de l’Education Non formelle, des Finances, du Plan et du Budget, concernées par la question de la planification dans le secteur de l’éducation. Aussi le Secrétariat Permanet d’Appui et de Coordination du secteur de l’Education (SPACE) et le Cabinet du ministre de l’EPSP ont pris part active à cette activité.

Madame Christine Nepanepa, Directrice à la direction de l’éducation à la vie familiale et Représentante du SG/EPSP, qui a ouvert les travaux de ces assises en présence de M. Georges Zuka Directeur des études et de la planification et de M. Abdourahamane Diallo, Représentant de l’UNESCO, a exprimé sa gratitude auprès de l’UNESCO qui a facilité le recrutement du consultant et la tenue de cette session de formation des acteurs du secteur. Poursuivant son mot, Mme Nepanepa a mentionné que l’ultime objectif du gouvernement congolais est de créer un centre de formation en planification de l’éducation en vue d’une meilleure opérationnalisation de la stratégie sectorielle à tous les niveaux.

M. Abdourahamane Diallo a, pour sa part, souligné l’importance de la planification de l’éducation qui reste l’émanation des pouvoirs publics. Faisant référence à la loi cadre de l’enseignement national qui l’avait déjà institué depuis 1986, le Représentant de l’UNESCO a souligné que pourtant la planification demeure encore une activité peu régulière dans le fonctionnement du système éducatif congolais d’où l’importance de cet atelier de renforcement des capacités.

Au cours des travaux de cet atelier, le consultant a fait recours à une démarche participative et motivante basée sur les faits au quotidien pratiqués par les acteurs dans le pilotage du système éducatif.

Ainsi la formation s’est appuyée sur un certain nombre de modules en matière de planification que sont : - Diagnostic (analyse) du secteur éducatif : Méthodologie et instruments du diagnostic du secteur éducatif ; - Guide pour la Préparation d’un plan sectoriel de l’éducation ; - Projection des effectifs de l’enseignement primaire : projections et scenario quantitatifs et Canevas d’un plan d’action annuel.

L’ensemble des participants ont eu l’opportunité de mettre la main à la pâte en parcourant avec l’Expert tous le processus qui doit mener vers un plan d’action opérationnel.

L’atelier s’est clôturé le vendredi 6 octobre en présence du Secrétaire Général à l’EPSP et du Représentant de l’UNESCO.

Par la voix d’un des participants, ces derniers ont exprimé lors de la clôture, leur sentiment de satisfaction non seulement pour avoir acquis de nouvelles compétences, mais surtout parce que cela a été matérialisé par un certificat individuel de participation remis à tous par le Secrétaire Général à l’EPSP et le Représentant de l’UNESCO qui ont saisi l’opportunité de la cérémonie de clôture pour féliciter les participants et remercier l’expert tout en formulant le vœu que ces nouvelles compétences se traduisent le plus vite possible par la préparation des plans d’actions opérationnels en vue d’un meilleur pilotage du système éducatif congolais.

Pour tout contact : Bureau de la Représentation de l’UNESCO en RDC

                                 Avenue des Ambassadeurs n°2, Kinshasa-Gombe

                                 Email : kinshasa@unesco.org

                                 Tél : (+243) 818848253