Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Atelier de validation des modules d’éducation à la sécurité alimentaire et nutritionnelle

edu.png

© UNESCO

Un atelier de validation des modules d’éducation à la sécurité alimentaire et nutritionnelle se tient à Brazzaville du 10 au 11 janvier 2019 dans l’amphithéâtre du Lycée de la Révolution.

Cet atelier fait partie des activités du Projet UNESCO-PAM, financé par le PAM à travers les fonds du programme intitulé « McGovern-Dole International School Feeding and Child Nutrition Program » et mis en œuvre par l’UNESCO et le Ministère de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation par le biais de l’Institut national de recherche et d’actions pédagogiques (INRAP).

Le projet vise à améliorer les compétences du personnel du système éducatif formel et non formel dans le but d’adapter le programme d’éducation à la nutrition à leur contexte.

Au cours de cette rencontre, les participants valideront le livret sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle et le module d’éducation à la sécurité alimentaire et nutritionnelle et mise en œuvre des classes vertes.

 

La cérémonie d’ouverture était patronnée par M. Anatole Collinet Makosso, Ministre de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation en présence de Madame Suze Percy Filipini, Coordonnateur Résident a.i du Système des Nations Unies au Congo et de M. Augustin Nombo, Directeur général de l’INRAP.

M. Jean Martin Bauer, Représentant du PAM, M. Marcel Nganongo, Administrateur-Maire de Ouenzé ainsi que M. Richard Bouka, Chargé du Bureau de l’UNESCO ont rehaussé de leur présence cette cérémonie.

On notait également la présence des représentants d’autres chefs d’agences du système des Nations Unies, d’un représentant de la Présidence de la République, d’un représentant de la Primature, du Représentant de l’Alliance parlementaire pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle, des Directeurs et membres des cabinets ministériels, des directeurs généraux et centraux, du Coordonnateur du projet d’appui à l’amélioration du système éducatif, du représentant national de la CONFEMEN (Conférence des ministres de l’éducation des Etats et gouvernements de la Francophonie), et de l’inspecteur général de l’enseignement primaire, secondaire.