News

Au Mali, l’UNESCO soutien la production de kit d’information en lien avec la migration

03/02/2021

En partenariat avec le Groupe Arc-en-ciel et l’Agence Malienne pour la Presse et la Publicité, le Bureau de l’UNESCO à Bamako a organisé du 21 au 22 janvier 2021 à Ségou (quatrième région du Mali, Ndlr), un atelier pour le développement d’un kit d’information en français et traduit en langue nationale (Bamanankan, Ndlr), visant à soutenir les professionnels de médias à réaliser des reportages professionnels et impartiaux sur la migration. Pendant deux jours, la vingtaine de journalistes conviés à cette rencontre ont acquis de nouvelles compétences sur les techniques de couverture des questions migratoires, ayant servi au développement dudit kit.

L’atelier de Ségou s’est tenu dans le cadre de la mise en œuvre du projet Autonomiser les Jeunes en Afrique à travers les Médias et la Communication. Une initiative lancée en 2019, qui contribue à améliorer l’accès à l’information de l’opinion malienne, et notamment des jeunes, sur les risques et les opportunités liés à la migration, grâce un contenu médiatique adapté et de qualité.

 

Invitées à prendre part à la cérémonie d’ouverture, les autorités locales n’ont pas manqué de souligner l’intérêt d’une telle rencontre, bien que n’étant pas la première du genre au Mali. Pour Mme Djelika Haïdara, 5e adjointe au Maire de la commune urbaine de Ségou, cet autre atelier a fortement contribué « à outiller les journalistes pour mieux couvrir les questions migratoires dans les médias ». Reconnaissant avec les participant(e)s que la rencontre a permis d’améliorer les narratifs sur la migration, le Directeur du Cabinet de la région de Ségou, M. Siné DEMBELE a rappelé que « le rôle des journalistes pour informer le public sur la question est primordial », même si « la promotion de la migration régulière demande des efforts de nous tous », a-t-il ajouté.

 

Prenant la parole au nom du Chef du Bureau de l’UNESCO à Bamako, M. Ali Daou, Chargé de Programme Culture et Communication et Information, a quant-à-lui insisté sur le fait que: 

Seule l’information juste et adéquate peut permettre à la jeunesse malienne de prendre des décisions éclairées sur la migration.

M. Ali Daou, Chargé de Programme Culture et Communication et Information

A noter que le projet « Autonomiser les jeunes en Afrique à travers les médias et la communication » est financé par le Ministère italien des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale (MAECI) via l’Agence italienne pour la coopération au développement (AICS), pour une durée de trois ans. Il est coordonné par le Bureau Régional de l’UNESCO à Dakar, au profit de huit pays d'Afrique de l’Ouest et Centrale : Cameroun, Côte d'Ivoire, Ghana, Guinée-Conakry, Mali, Niger, Nigéria et Sénégal.