Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Autonomiser les élèves pour des sociétés justes : une nouvelle ressource pour les enseignants

07 Octobre 2019

empowering-students-just-societies.jpg

Getty/hadynyah, Rawpixel.com/Shutterstock.com

Dans certaines sociétés, on fait croire aux élèves que l’absence d’état de droit est non seulement courante, mais acceptable. Même dans les pays où l’état de droit est bien établi, les scandales de corruption et les inégalités sociales croissantes font que les jeunes perdent confiance dans les politiques ainsi que dans les institutions juridiques et démocratiques.

L’éducation a un rôle clé à jouer pour donner aux élèves les moyens de comprendre leurs droits fondamentaux et devenir des défenseurs de la justice dans la société. Par conséquent, l’UNESCO, en partenariat avec le Programme mondial de la Déclaration de Doha de l’ONUDC, a mis au point deux manuels, l’un destiné aux écoles primaires et l’autre aux écoles secondaires, qui ont pour but d’aider les enseignants à autonomiser leurs élèves.

« Nous avons mis les manuels à l’essai dans des écoles membres du Réseau des écoles associées de l'UNESCO dans 10 pays (Autriche, Brésil, Burkina Faso, Espagne, Haiti, Indonésie, Liban, Nigéria, Philippines et Slovévnie) et obtenu des retours positifs aussi bien des élèves que des enseignants », dit Cecilia Barbieri, chef de la Section de l’éducation à la citoyenneté mondiale et pour la paix de l’UNESCO.

Ayi Joseph, un élève de 15 ans du Nigéria, s’est senti inspiré par ce qu’il a appris :

« Le futur idéal, dépourvu de criminalité, de terrorisme et de violence, est entre nos mains, et nous devons apporter des changements maintenant. »

Les exercices ont permis aux élèves de prendre conscience de leurs droits, et de mettre fin aux idées reçues concernant la loi et la justice :

« Je pensais que quiconque occupant un poste de direction pouvait simplement faire une loi et forcer les autres à obéir. Je ne savais pas que les règles devaient suivre des procédures », a reconnu un élève ayant participé à l’essai pilote.

Leçons interactives

Les leçons contenues dans les manuels sont interactives : la démocratie est mise en pratique en faisant participer les élèves à des simulations d’élections ou en leur faisant endosser le rôle de juges – jurés – maires locaux et réfugiés. Les jeux et les récits aident à donner vie aux questions sociales, en incitant les élèves à adopter un point de vue moral. Pour certains, il s’agissait de leur première expérience d’apprentissage interactif. Les enseignants demandent à leurs classes de pousser les bureaux contre les murs, de participer à des jeux de rôle et de débattre de questions touchant la vie de tous les jours.

« C’est presque comme dans le monde réel », a dit un élève d’école primaire.

Les manuels sont conçus de manière à aider les enseignants à développer la réflexion critique et l’empathie chez leurs élèves – deux compétences importantes qui sont souvent des objectifs d’apprentissage non fondamentaux au sein des programmes scolaires. Un enseignant d’école secondaire avait l’impression qu’ils avaient accompli cette mission :

« Ce genre d’activité aide les élèves à penser plus loin. Il les aide à prendre conscience qu’ils font partie d’une vaste communauté qui s’efforce constamment de créer une culture de la paix. »

L’un des principaux objectifs du manuel destiné aux écoles primaires consiste à faire passer le message selon lequel une personne n’est jamais trop jeune pour commencer à développer une conscience morale.

« Le bien est ce que vous devez faire même si personne ne le fait, tandis que le mal est ce que vous devriez éviter de faire », comme l’a observé un élève.

Apprendre par le jeu

Diminishing Islands est un jeu que les enfants adorent. Il leur enseigne les causes courantes des conflits, ainsi que la nécessité d’œuvrer ensemble sans recourir à la violence. Les enfants occupent des « îles » de journaux sur le sol de la classe, mais au cours du jeu, leurs « îles » disparaissent et ils se retrouvent entassés sur quelques îles seulement jusqu’à ce qu’à la fin, la plupart soient « dehors ». Ensuite, l’enseignant demande aux élèves de réfléchir à ce que le jeu leur a fait ressentir, et sur la façon dont il rappelle des défis de la vie réelle – la guerre, les migrations, la pauvreté, les inégalités. Un élève de primaire ayant participé au jeu a tiré un enseignement important au sujet de l’entraide :

« Nous devons faire de notre mieux pour nous aider mutuellement à survivre, car je ne veux pas me retrouver seul sur une île ».

Certaines des leçons contenues dans les manuels s’inspirent de l’histoire et de la culture locales, et permettent aux élèves de mieux comprendre comment les législations nationales évoluent et comment les sociétés apprennent à résoudre les conflits et à vivre ensemble. On trouve des leçons qui expliquent comment les normes de la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples ont été affinées au fil du temps, ou des leçons sur la Charte de Manden, l’une des premières sources sur les droits humains fondamentaux, qui a été transmise par la tradition orale malienne. Les sources historiques comme celles-ci aident les élèves à comprendre que la coopération a toujours impliqué un dialogue pacifique et inclusif :

« La vie consiste à trouver un équilibre et un espace pour soi-même et les autres », comme l’a observé un élève du secondaire.

D’autres leçons permettent aux élèves d’acquérir les compétences dont ils ont besoin pour naviguer à l’ère du numérique. Notre partenaire, l’ONUDC, a collaboré avec le Gouvernement d’El Salvador pour mettre au point une série de ressources d’apprentissage sur la cybersécurité, le respect de la vie privée, le cyber-harcèlement, la manipulation psychologique, les sextos et la sextorsion.

Les activités contenues dans les manuels sont ancrées dans l’éducation à la citoyenneté mondiale, une approche qui peut aider à favoriser la confiance des jeunes dans les institutions publiques et les transformer en agents du changement au lieu de laisser s’installer des sentiments de dépossession et de victimisation. L’UNESCO œuvre en collaboration avec l’ONUDC pour promouvoir l’état de droit, la démocratie et les droits de l’homme par l’éducation.

Télécharger les manuels

En savoir plus sur la promotion de l'état de droit par l'éducation à la citoyenneté mondiale