Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Autonomiser des nations entières d'utilisateurs des médias

03 Juin 2019

news_030619_mil.jpg

© Shutterstock

Promouvoir l'adoption d'une politique progressiste en matière de médias communautaires et d'éducation aux médias et à l'information (EMI) auprès des autorités et des débiteurs d'obligations est un moyen d'autonomiser des nations entières d'utilisateurs des médias. L'UNESCO a renforcé son soutien au pluralisme des médias et à son travail d'intégration de l’EMI dans les programmes d'éducation formelle et non formelle.

L'Organisation appuie le développement des médias communautaires et de l'initiation aux médias et à l'information dans 11 pays d'Afrique et d'Asie, dont le Bangladesh, le Burundi, la Gambie, le Kenya, la Mongolie, le Myanmar, le Népal, le Nigeria, la Palestine, le Sud Soudan et la Tunisie.

« Les médias influent sur nos croyances, nos choix et notre façon de vivre ensemble », a déclaré Mirta Lourenço, Cheffe de la Section Développement des médias et société à l'UNESCO. « En encourageant la couverture des questions locales et en incitant les gens à être critiques dans leurs interactions avec les médias, nous pouvons contribuer à bâtir des démocraties plus fortes et mieux informées. »

Pour atteindre cet objectif, l'Organisation travaille avec les responsables et encourage une politique durable pour les médias communautaires, la troisième branche des médias qui a la capacité de se concentrer sur les questions locales urgentes. Simultanément, le programme renforce la capacité des auditoires à mieux interagir avec les médias, à évaluer l'information qu'ils reçoivent et à participer à des discussions en ligne et hors ligne - sans causer de tort à eux-mêmes ou à autrui.

Ces actions sont possibles grâce au Programme multi donateurs pour la liberté d'expression. Bien que ce déploiement du programme de l'UNESCO ne concerne que les médias communautaires et l'éducation aux médias et à l'information, le compte spécial est également disponible pour soutenir le travail de l'UNESCO avec les médias dans d'autres domaines. Le compte peut recevoir des fonds pour couvrir des actions concernant les médias et l'égalité des sexes ou des situations de crise et d'urgence, telles que la manière dont les médias rendent compte du terrorisme, des migrations et du changement climatique, ainsi que de la sécurité des journalistes, entre autres.

Par cette initiative, l'UNESCO s'emploie à promouvoir le développement de médias libres, indépendants et pluralistes. Elle contribue également à la promotion d'une éducation de qualité, de l'égalité des sexes, de la paix et d'institutions et de partenariats solides, conformément aux objectifs du développement durable 4, 5, 16 et 17 des Nations Unies.

Pour en savoir plus sur ce compte spécial et le programme, veuillez cliquer ici.