Le Bureau du Conseil intergouvernemental du Programme Information pour tous (PIPT) a tenu hier sa 28ème réunion

20 Février 2018

La réunion a permis de passer en revue les progrès substantiels accomplis en 2017 dans six domaines prioritaires: maîtrise de l'information, préservation de l'information, information pour le développement, accessibilité de l'information, éthique de l'information et multilinguisme dans le cyberespace.

Les recommandations de la 9ème session du Conseil intergouvernemental du PIPT visant à intensifier la coopération entre le Conseil du PIPT, le Bureau, les Groupes de travail, les Comités nationaux du PIPT, le Secrétariat, les organes intergouvernementaux de l'UNESCO et d'autres partenaires ont été discutées. Cette coopération devrait être orientée vers la réalisation des objectifs du PIPT.

Les membres du Bureau participant et les chefs des groupes de travail ont rendu compte de leurs activités et de leurs efforts concernant les principaux objectifs du PIPT. Par exemple, la Fédération de Russie a souligné l'importance du multilinguisme pour atteindre les ODD. Le groupe de travail sur le MIL a souligné l'importance croissante de ce sujet en accélérant les innovations technologiques telles que l'intelligence artificielle et le Big Data. Il a été noté que la participation professionnelle et active des membres du Conseil et du Bureau et le renforcement des groupes de travail amélioreraient les résultats en fonction de leur engagement.

Au cours d'un vaste débat entre les participants, l'intention d'impliquer un large éventail de pays dans les activités du PIPT et en particulier dans les groupes de travail ont été soulignées.*

La visibilité des activités du PIPT a été démontrée par un certain nombre d'articles et de nouvelles. En outre, d'autres améliorations du site Web, des activités dans les pays et une présence accrue du Président du PIPT dans les conférences et ateliers internationaux ont été présentées comme des réalisations supplémentaires concernant les résultats du PIPT.

Des suggestions ont été faites pour la préparation du Conseil du PIPT en juin 2018 concernant les mandats des membres et d'autres points après l'annexe I du document 39 C/70 de la Conférence générale sur les recommandations du groupe de travail sur la gouvernance, les procédures et les méthodes de travail des organes directeurs de l'UNESCO ".

Le Bureau a également exprimé sa profonde tristesse à l'occasion de la disparition, en janvier dernier, du spécialiste du programme CI et de l'ardent défenseur du PIPT, Mme Hara Prasad Padhy. Les remarques de commémoration faites par le président du PIPT et par le secrétaire du PIPT ont été suivies d'une minute de silence.

Le Bureau du PIPT est composé des huit États membres suivants: Chine, Ghana, Grenade, Pérou, Fédération de Russie, Slovaquie, Soudan et Suisse. Mme Chafica Haddad (Grenade) préside le Bureau. Outre les membres du Bureau, la réunion a attiré une participation active d'observateurs de l'Union européenne, d'ONGs internationales et des États membres: Azerbaïdjan, Bahreïn, El Salvador, Ghana, Hongrie, Mexique, Oman, Philippines, Russie, Suède et Turquie.

Le programme Information pour tous a été créé en 2001 pour servir de plate-forme à la coopération internationale dans le domaine de l'accès à l'information et au savoir pour la participation de tous dans les sociétés du savoir. Le PIPT vise à faire en sorte que toutes les personnes aient accès à l'information qu'elles peuvent utiliser pour améliorer leur vie.

Le Programme Information pour tous (PIPT) a été créé en 2001 pour fournir une plateforme de coopération internationale dans le domaine de l'accès à l'information et au savoir pour la participation de tous dans les sociétés du savoir. Le PIPT est un programme intergouvernemental unique de l'UNESCO qui vise à garantir que toutes les personnes aient accès à l'information qu'elles peuvent utiliser pour améliorer leur vie.