News

La CCNUCC et l’UNESCO lancent le dialogue sur l’Action pour l’autonomisation climatique

05/06/2020

L’éducation est essentielle dans la lutte contre les changements climatiques, car elle permet aux individus d’acquérir les connaissances, les compétences, les valeurs et les attitudes nécessaires pour atténuer l’impact du réchauffement climatique et contribuer au développement durable.

Le secrétariat de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) a récemment lancé en collaboration avec l’UNESCO le 8e Dialogue sur l’Action pour l’autonomisation climatique – un cycle de discussions qui alimentera les travaux de la COP 26, la prochaine grande Conférence des parties à la Convention prévue pour 2021.

L’événement de lancement mondial du 8e Dialogue sur l’Action pour l’autonomisation climatique a eu lieu le 8 juin 2020 par le biais d’un webinaire virtuel, avec l’objectif de sensibiliser au rôle de l’Action pour l’autonomisation climatique dans l’accélération des mesures pour le climat.

Le lancement sera suivi d’une série de webinaires régionaux servant à donner le contexte et à partager les connaissances entre les parties prenantes de chaque région afin que tous soient en phase à propos de l’état actuel de la mise en œuvre de l’Action pour l’autonomisation climatique (ACE). Un événement de clôture mondial en ligne et une session en présentiel auront également lieu en conjonction avec la 52e session des Organes subsidiaires de mise en œuvre (SBI) (octobre 2020).

L’événement sera ouvert à la participation des Parties, des représentants d’organismes compétents créés dans le cadre de la Convention, d’experts, de praticiens et de parties prenantes, notamment d’organisations intergouvernementales et non gouvernementales, en particulier des femmes, des peuples autochtones, des organisations axées sur la jeunesse, du secteur privé et des médias.

L’UNESCO et l’éducation au changement climatique

L’UNESCO contribue au renforcement des capacités des États membres dans le cadre de son programme d’Éducation au développement durable, dans le but de mettre l’éducation au centre de la réponse internationale au changement climatique. L’Organisation encourage les approches pédagogiques innovantes pour intégrer l’éducation au changement climatique dans les écoles, y compris par le biais de pratiques interdisciplinaires et de l’éducation scientifique, entre autres.

L’UNESCO a également coopéré étroitement avec la CCNUCC, le secrétariat de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, pour mobiliser pleinement l’éducation et l’apprentissage formels, non formels et informels dans la lutte contre les changements climatiques, ce qui contribue à la mise en œuvre de l’Article 6 de la Convention sur l’action pour l’autonomisation climatique (ACE).

L’action pour l’autonomisation climatique (ACE) se consacre à six domaines prioritaires qui ont été reconnus comme cruciaux dans la lutte contre le changement climatique et qui permettent de s’adapter à ses impacts : éducation, formation, sensibilisation du public, participation du public, accès du public à l’information et coopération internationale.