Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la Conférence générale de l’UNESCO mais que vous n’auriez jamais osé demander

12/11/2019

Meilleures questions-réponses sur la 40e session de la Conférence générale de l’UNESCO…

Si vous passez devant le siège de l'UNESCO à Paris, vous vous demanderez sans doute pourquoi les drapeaux de 193 pays battent au vent.

La réponse est simple, mais l'histoire qui se cache derrière est celle de la façon dont le monde entier se réunit pour faire face aux problèmes allant du changement climatique à l'accès à l'éducation, en passant par la protection des journalistes.

La Conférence générale de l'UNESCO s’ouvre le 12 novembre. Cet évènement a lieu tous les deux ans, pendant deux semaines. Le thème de cette année porte sur la « (Re)génération », le rôle des jeunes dans l'élaboration de l'agenda mondial pour la paix. Elle comportera également des tâches administratives, comme l'établissement des priorités et la vérification des comptes en banque afin de s'assurer que nous avons les fonds nécessaires pour les deux prochaines années. Ce qui est intéressant à l'UNESCO, c'est que toutes les décisions sont généralement prises par consensus, ce qui signifie que tout le monde est d'accord.

Conçu pour le débat

Tout cela a lieu dans un bâtiment incroyable qui a été conçu pour inspirer une pensée progressiste, et qui a certainement, au cours des 39 dernières Conférences générales, été témoin dans une certaine mesure de la diplomatie de couloir. Si vous voulez assaisonner votre conversation d'un peu d'art – voire pas qu’un peu - l'UNESCO possède la plus grande collection d'art de toutes les organisations des Nations Unies, soit plus de 600 œuvres d'art.

Alors, comment permettre à tout ce monde de dialoguer ? Il y a six langues officielles à l'UNESCO : anglais, arabe, chinois, espagnol, français, et russe. C'est aux intrépides traducteurs de l'UNESCO qu'il incombe de combler les fossés linguistiques. Les débats officiels sur les politiques ont lieu dans les salles de conférence de l'UNESCO, équipées chacune de six cabines insonorisées où chaque mot prononcé est traduit simultanément ! Et lorsque nous disons simultané, à peine un mot est-il prononcé dans l'une des six langues qu'il l'est dans les cinq autres. Il en va de même pour tous les documents nécessaires. Les six, à chaque fois.

Vous imaginez bien que pendant la Conférence générale, tout le monde désire une place au premier rang. On a pensé à tout. Avant le début de la conférence, les délégations des pays tirent au sort pour décider qui sera assis en premier - cette année, c'est la Serbie ! Le reste des places est attribué par ordre alphabétique, les noms des pays étant toujours écrits en français - bien sûr ! Êtes-vous prêt à découvrir d’autres faits insolites ?

1000 - 2000 repas seront servis chaque jour pendant la Conférence générale.

Il faut une équipe de quatre personnes près d'une journée et demis pour hisser les 193 drapeaux.

Et, en parlant des drapeaux, les 193 ne sont hissés ensemble qu'une fois tous les deux ans parce que ....

C'EST LA CONFÉRENCE GÉNÉRALE !!!!!

Quoi de neuf cette année ?

Pour commencer la première journée, de jeunes innovateurs s’entretiendront avec les présidents et les premiers ministres au sujet des défis mondiaux. Il y aura également un Forum des jeunes le 18 novembre, dont le but sera de mettre les jeunes en contact avec les décideurs d'aujourd'hui sur toute une série de sujets concernant les principaux domaines d'engagement de l'UNESCO : Éducation, science et culture ; communication et information ; sciences sociales et humaines.

Plus de 100 ministres de l'enseignement supérieur se réuniront le 13 novembre pour discuter de l'inclusion et de la mobilité dans l'éducation. Attention, cela pourrait vous intéresser : vous êtes-vous déjà demandé comment un diplôme universitaire obtenu dans un pays pouvait être reconnu dans un autre ? Cela fait partie des actions de l'UNESCO, et la Conférence générale est sur le point d’adopter officiellement la Convention mondiale sur la reconnaissance des qualifications de l'enseignement supérieur, donnant ainsi le coup d'envoi à la mondialisation de ce processus. Avec le temps, il aidera quelque 8 millions d'étudiants, migrants ou réfugiés, à reprendre leurs études là où ils les avaient interrompues et à poursuivre leur formation dans leur pays d'accueil.

Le Forum de la culture aura lieu le 19 novembre et accueillera le plus grand rassemblement de ministres de la culture à l'UNESCO depuis 1998, avec près de 120 participants attendus. Cela représente beaucoup de culture ! Mais pourquoi sont-ils ici ? Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, la culture se trouve tout autour de nous, de la sauce des pâtes de votre mère transmise par votre arrière-grand-mère à votre série télévisée préférée. Mais cela va plus loin encore. La culture peut être pour nous un terrain d'entente nous permettant de résoudre certains des problèmes les plus urgents du monde.

De nouvelles Journées internationales seront adoptées - 2020 verra les premières Journées internationales des mathématiques, des arts, de l'ingénierie pour le développement durable et de l'olivier, symbole de la paix.

L'agenda de la Conférence générale est chargé - mais vous pouvez suivre toute l'actualité de l’événement sur Twitter et tous nos réseaux sociaux avec les hashtags #unescoGC et #JeChoisisLaPaix.