Article

Célébration du Jazz, pour une redécouverte du sens profond de ce trésor de l’Humanité.

30/04/2020

Rien ne sonne plus juste, en temps de confinement et face à la menace ultime qui cible l’existence humaine, que ce défi qu’Herbie Handcock a lancé à l’UNESCO, dès 2011 … « mettre en avant le jazz et son rôle diplomatique d’unification des peuples partout dans le monde »…, en créant la Journée Internationale du Jazz ! Nul doute que pour l’édition 2020, la célébration autour du monde et en Haiti du Jazz et de ses musiciens, résonne avec cette vision!

 

A l’occasion de la Journée Internationale du Jazz célébrée le 30 avril, le Bureau de l’UNESCO à Port-au-Prince vous invite, à travers sur ses réseaux sociaux et plateformes numériques, à découvrir les pépites musicales qu’une sélection d’artistes haïtiens, les uns plus talentueux que les autres, vous offrent grâce à l’initiative de la Fondation Haiti Jazz, partenaire de l’UNESCO. Vous êtes invités à voir et revoir le choix des 16 performances, placées sur les sites web partenaires, dont celui de l’Institut Herbie Handcock. L’Institut diffusera au niveau mondial les sélections respectives de ses partenaires, dont la Fondation Haïti Jazz. Ainsi, les passionnés de Jazz et de culture, les citoyens et citoyennes  engagés pour la promotion des valeurs portées par la musique Jazz, l’UNESCO, son Bureau à Port-au-Prince et ses partenaires, ont 24h00 pour être du voyage.

 

Pallier l’impact négatif du COVID-19 sur la culture et poursuivre des activités de sorte qu’il soit possible de développer de manière innovante l’accès à la culture - comme dans ce cas précis, le numérique avec la diffusion des vidéos des musiciens sur nos réseaux et site - est l’un des objectifs de l’UNESCO. Le Programme Culture du Bureau propose, en s’associant avec l’activité organisée de la Fondation Haiti Jazz, de voyager sans visa, sans frontière, et surtout sans risque, en restant à la maison, en sécurité et en adoptant, comme les musiciens qui donnent l’exemple, les gestes barrière et de protection au COVID-19!

 

Bien sûr, des lendemains incertains sont devant nous ! Et certainement, poètes et artistes seront encore présents demain, après-demain, dans cent ans, toujours entêtés, ici et là-bas, pour nous rappeler, dessiner et chanter cette année 2020, l’année où la maladie à coronavirus, pendant de longs mois, aura fait son tour du monde, et aura eu raison du grand bruit « homo sapiens » qui dû laisser la terre en paix. Quelques semaines à peine. C’est en cela que la célébration de la Journée Internationale du Jazz en Haiti, dans la Caraïbe et dans le monde, marque la convergence de tous les possibles vers des points de rencontres. À nous d’agir.

 

Pour y parvenir, plusieurs routes déjà tracées par l’Histoire même de cette musique, existent ; elles correspondent aux valeurs de l’UNESCO : la connaissance et la reconnaissance de l’autre, la construction pierre par pierre d’un tremplin pour la justice et la dignité, pour la diffusion des savoirs et des sciences, pour l’éducation de tous et le respect des genres et des identités.

 

Convaincue que la culture, dans sa diversité, a le pouvoir de transformer les êtres et la vie elle-même, le 30 avril, l’UNESCO embrasse le Jazz avec le monde, en invitant tout un chacun dans le sillage de ce patrimoine de l’Humanité, de tolérance, de fraternité, de savoirs et de diversité culturelle. Parce que « le Jazz est bien plus que de la musique. »

 

Profitez de cette journée emblématique :

JazzDay.com

www.facebook.com/UNESCOHaiti
www.twitter.com/UNESCO_Haiti 

papJazz at Home in Haiti

Amazan Audoine

Caleb Texier

James Germain