Célébrer le pouvoir de l’apprentissage à l’occasion de la Journée internationale de l’éducation

21/01/2020
,

Le 24 janvier, la deuxième Journée internationale de l’éducation sera célébrée dans le monde entier en l’honneur du pouvoir de l’apprentissage et de son rôle central pour le bien-être des individus et de la planète. Cette année, la Journée met l’accent sur la nature intégrée de l’éducation et sur les nombreux moyens par lesquels l’apprentissage peut autonomiser les populations, préserver la planète, bâtir une prospérité partagée et promouvoir la paix.

Cette journée est aussi l’occasion de souligner les défis pressants posés à l’éducation à travers le monde et le fait que les pays ne sont pas en voie de tenir les engagements qu’ils ont pris lorsqu’ils ont adopté les objectifs de développement durable du Programme 2030 il y a cinq ans.

Aujourd’hui, près de 258 millions d’enfants et de jeunes ne vont toujours pas à l’école ; 617 millions d’enfants et d’adolescents ne savent pas lire ni effectuer des calculs mathématiques de base ; moins de 40 % des filles en Afrique subsaharienne achèvent le premier cycle de l’enseignement secondaire et environ quatre millions d’enfants et de jeunes réfugiés ne sont pas scolarisés.

Sans une éducation inclusive et équitable de qualité et des opportunités d’apprentissage tout au long de la vie pour tous, les pays ne parviendront pas à réaliser l’égalité des genres ni à briser le cycle de la pauvreté qui laisse de côté des millions d’enfants, de jeunes et d’adultes.

Anticiper l’avenir de l’apprentissage

Pour surmonter ces difficultés et anticiper les prochaines décennies, lors de l’Assemblée générale des Nations Unies qui s’est tenue en 2019, l’UNESCO a lancé l’initiative mondiale « Les futurs de l’éducation », qui vise à réinventer la manière dont le savoir et l’apprentissage peuvent façonner l’avenir de l’humanité et de la planète. L’initiative vient d’ouvrir son processus de consultation en ligne et invite les individus du monde entier à contribuer au débat.

Suite à la Journée internationale de l’éducation, la Commission internationale sur l’initiative Les futurs de l’éducation organisera sa première réunion les 28 et 29 janvier au Siège de l’UNESCO à Paris. Présidée par la Présidente de l’Éthiopie, Mme Sahle-Work Zewde, la commission s’emploiera à repenser le rôle de l’éducation, de l’apprentissage et du savoir à la lumière des grands défis et opportunités associés aux futurs prévus, possibles et privilégiés. Elle a pour mission d’élaborer un rapport mondial phare sur les futurs de l’éducation, qui sera publié en 2021.

Célébrations à Paris, à New York et dans le monde entier

La Journée internationale de l’éducation sera célébrée à l’UNESCO lors d’un événement organisé au Siège de l’Organisation à Paris, en partenariat avec le Centre pour la recherche et l’interdisciplinarité (CRI). L’événement donnera lieu à des débats et des discussions avec des chefs de file de l’éducation du monde entier, y compris des jeunes.

Les Nations Unies à New York célèbreront la Journée en lançant un appel à renforcer l’engagement politique en faveur de l’éducation, lors d’un événement organisé par le Bureau du Président de l’Assemblée générale en étroite collaboration avec l’UNESCO et d’autres missions permanentes des États membres. Le Rapport GEM lancera également son nouvel outil en ligne pour évaluer les progrès de l’éducation à travers le monde.

Les villes apprenantes de l’UNESCO célèbreront aussi la Journée internationale de l’éducation dans le cadre d’événements prévus aux quatre coins du monde.