Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

CENTURY, une plate-forme d’enseignement et d’apprentissage basée sur l’intelligence artificielle

04 Mars 2019

Priya Lakhani est la fondatrice et gérante de CENTURY Tech, une plate-forme d’enseignement et d’apprentissage primée à l’intention des enseignants et des élèves, et cofondatrice de l’Institut pour l’intelligence artificielle éthique dans l’éducation.

CENTURY exploite les technologies d’IA afin d’offrir aux élèves une expérience d’apprentissage personnalisée, et fournit aux enseignants des éléments de réflexion et d’analyse en temps réel. Récemment, la plate-forme a été mise à la disposition d’un ensemble d’écoles publiques au Liban, en partenariat avec le Ministère de l’éducation, afin d’encourager l’accès à un apprentissage de qualité pour les enfants réfugiés syriens.

Mme Lakhani fera une présentation lors de la Semaine de l’apprentissage mobile 2019, qui porte sur le thème de l’intelligence artificielle au service du développement durable.

Qu’est-ce qui vous a motivée à lancer CENTURY ?

En siégeant au Comité consultatif économique du Gouvernement du Royaume-Uni, j’ai pris conscience de l’étendue du problème auquel l’éducation se trouve confrontée, à savoir le fait qu’au niveau national, près de 2 millions d’élèves sont scolarisés dans des écoles peu performantes. Il n’est pas surprenant de voir qu’un si grand nombre d’enfants sont abandonnés, les enseignants étant partout – sans faute de leur part – trop accablés par des charges de travail élevées pour pouvoir enseigner correctement.

Les technologies, telles que l’intelligence artificielle, ont transformé tous les autres secteurs de la société, et pourtant l’éducation est restée pratiquement inchangée. J’ai décidé de rassembler les dernières évolutions en matière d’intelligence artificielle, de neurosciences et de sciences de l’apprentissage au sein d’une plate-forme permettant de comprendre comment les enfants apprennent – et CENTURY était née.

En quoi CENTURY améliore-t-elle l’enseignement et l’apprentissage ?

Lorsque les élèves utilisent CENTURY pour étudier et répondre à des questions, la plate-forme comprend comment chaque enfant apprend. Elle calcule systématiquement leurs forces et leurs faiblesses, mettant ainsi à leur disposition un parcours d’apprentissage personnalisé et individuel. Son tableau de bord interactif permet aux enseignants – et aux parents – d’observer les progrès d’un élève en temps réel, et fournit aux enseignants des données hautement exploitables grâce auxquelles ils peuvent immédiatement cibler les mesures à prendre en classe et à la maison.

Les recherches montrent qu’en utilisant CENTURY, un élève améliore sa compréhension d’un sujet de 30 %. En automatisant des tâches administratives telles que la correction et la planification, la plate-forme réduit en outre la charge de travail des enseignants de six heures par semaine en moyenne, ce qui leur laisse du temps pour se concentrer véritablement sur l’enseignement et inspirer leurs élèves.

Comment CENTURY soutient-elle le développement des compétences et l’innovation chez les utilisateurs ?

CENTURY s’appuie sur les derniers développements dans le domaine des sciences de l’apprentissage. Nous croyons fermement en l’apprentissage pour apprendre, plutôt que pour simplement passer des examens – de sorte que notre plate-forme encourage les élèves à apprendre mieux, plutôt qu’à seulement entasser des éléments d’information dans leurs têtes.

Afin d’aider les élèves à acquérir des compétences et à retenir des connaissances pour la vie, CENTURY suit des principes tels que l’entrelacement, par lequel les élèves étudient plusieurs sujets dans un certain laps de temps, plutôt qu’un seul. Cela encourage le cerveau à relier différents sujets et à créer des liens entre eux, améliorant ainsi la mémoire à long terme.

Nous encourageons également les élèves à acquérir un état d’esprit axé sur la croissance, en intégrant des messages personnalisés favorisant la résilience et la détermination. Nous intégrons des messages pour expliquer aux élèves comment leur cerveau apprend, ce qui renforce l’idée que leur capacité à réussir n’est pas limitée par des caractéristiques innées, mais plutôt que la persévérance peut améliorer leurs performances.

Comment CENTURY assure-t-elle la protection des données de l’éducation ?

Nous prenons le respect de la vie privée et la sécurité des données très au sérieux et nous sommes dotés des politiques, procédures et technologies les plus solides possibles pour garantir la protection de toutes les données.

L’année dernière, nous avons cofondé l’Institut pour l’intelligence artificielle éthique dans l’éducation, pour faire en sorte que le secteur soit le plus à même de maximiser les bénéfices de l’IA en respectant les principes éthiques. Nous collaborons étroitement avec le gouvernement et les universités pour nous assurer que tous les élèves soient à l’abri des risques qu’une utilisation non éthique de l’IA dans l’éducation peut poser.

Comment le programme CENTURY au Liban aide-t-il les réfugiés à accéder à une éducation de qualité ?

L’année dernière, le Ministère de l’éducation libanais nous a invités à aider à améliorer l’éducation reçue par le grand nombre de réfugiés syriens accueillis dans les écoles du pays. La nature flexible de CENTURY est un grand atout pour aborder des problèmes comme celui-ci : nous avons pu nous installer rapidement dans les écoles, avec le minimum de matériel, de formation ou de temps nécessaire pour permettre aux élèves de commencer à apprendre.

Les résultats ont été impressionnants – malgré tous les obstacles auxquels les enfants sont confrontés, du manque de structures de soutien jusqu’au stress incroyable qu’ils subissent dans leur vie – l’utilisation de CENTURY dans leurs écoles est comparable à celle des écoles publiques au Royaume-Uni. Tout cela nous a motivés pour commencer à travailler avec des communautés davantage dans le besoin à travers le monde.

Quelles politiques devraient être mises en place pour lutter contre la fracture numérique, les inégalités entre les sexes et les inégalités dans l’apprentissage en général ?

L’un des principaux avantages de l’utilisation de la technologie dans les écoles est qu’elle aide à éliminer les obstacles qui peuvent avoir auparavant empêché des élèves de réaliser leur potentiel.

Elle peut aider à assurer l’égalité des chances pour les enfants qui doivent surmonter d’autres obstacles, comme les enfants ayant des besoins éducatifs spéciaux et des handicaps, les enfants vivant dans des environnements difficiles et ceux qui ont du mal à apprendre avec l’approche traditionnelle de l’enseignement en classe.

Dans la mesure où CENTURY permet aux élèves d’apprendre à leur rythme et sans que leurs progrès soient communiqués aux autres élèves de la classe, elle peut être particulièrement utile aux filles dans l’apprentissage des STEM, ces dernières pouvant avoir l’impression de ne pas être aussi performantes que les garçons dans certaines matières – et vice versa, avec les garçons dans des matières comme l’anglais ou les langues.