News

La COI-UNESCO et la Fondation Prince Albert II de Monaco s’unissent pour la Décennie de l’Océan

17/11/2021
14 - Life Below Water
17 - Partnerships for the Goals

La Commission océanographique intergouvernementale de l’UNESCO (COI-UNESCO) et la Fondation Prince Albert II de Monaco ont acté leur partenariat dans le cadre de la Décennie des sciences océaniques au service du développement durable 2021-2030 (la ‘Décennie de l’Océan’) à travers un accord.

Signé le 17 novembre 2021 en marge de la 41e session de la Conférence générale de l’UNESCO, cet accord vient concrétiser la contribution de la Fondation Prince Albert II de Monaco à la mise en œuvre stratégique de la Décennie. Cela accompagne son rôle de membre fondateur de l'Alliance de la Décennie de l’Océan, un réseau d’éminents partenaires dont le mandat vise à soutenir la mobilisation des ressources et la mise en réseau pour concrétiser la vision de la Décennie.

« La force de la Décennie réside dans son approche participative impliquant diverses parties prenantes à différents niveaux afin de faciliter le développement des connaissances et des partenariats. Grâce à cette coopération avec la Fondation Prince Albert II de Monaco, nous faisons un pas de plus vers la vision de la Décennie : ‘la science dont nous avons besoin pour l’océan que nous voulons’, » a déclaré Vladimir Ryabinin, Secrétaire exécutif de la COI-UNESCO, chargée de la coordination de la Décennie de l’Océan.

Par le biais de cet accord, les deux institutions se sont accordées sur plusieurs pistes de collaboration pour les trois prochaines années, dont une collaboration étroite lors d’évènements scientifiques et/ou de haut niveau. Ces derniers incluent notamment un symposium scientifique sur les (Monaco, février 2022), une conférence sur la résilience côtière (Monaco, mars 2022), et les manifestations annuelles Monaco Ocean Week et Monaco Blue Initiative organisées par la Fondation pour échanger sur les défis mondiaux actuels et futurs de la gestion et de la conservation de l’océan.

D’autre part, la COI-UNESCO et la Fondation Prince Albert II de Monaco travailleront ensemble dans le cadre des conférences des parties (COP) aux conventions des Nations Unies sur le climat (CCNUCC) et sur la diversité biologique (CDB).

Par ailleurs, la Fondation accueillera dans le contexte de l’accord la troisième édition du « Dialogue des fondations pour la Décennie de l’Océan » à Monaco en 2023. Ce rassemblement annuel d’organisations philanthropiques du monde entier a pour but de s’accorder sur les meilleurs moyens de générer des partenariats et modèles de financement en faveur de la Décennie.

« Les Fondations, peut-être plus agiles et plus souples, peuvent plus facilement soutenir l’innovation et les solutions, que ce soit en termes de technologie comme d’approche. Elles peuvent rassembler les parties prenantes, faciliter le dialogue et l’échange, relayer la communication. C’est sur ces bases que la Fondation Prince Albert II de Monaco se propose de contribuer à la mise en œuvre de la Décennie pour les sciences océaniques. Nous sommes heureux de nouer ce partenariat avec la COI-UNESCO, qui participera à attirer l’attention si nécessaire de la communauté internationale sur les enjeux de l’Océan, » a affirmé Olivier Wenden, Vice-Président Administrateur Délégué de la Fondation Prince Albert II de Monaco.

La Fondation appuiera également des actions de communication, comme par exemple l’élaboration de ressources numériques et vidéos. Une collaboration dans le cadre du rapport triennal sur l’état de la Décennie – publication phare qui documentera les impacts et progrès accomplis jusqu’en 2030 – est aussi prévue.

À propos de la Décennie de l’Océan :
La Décennie des sciences océaniques au service du développement durable 2021-2030 (Décennie de l’Océan) fournit un cadre réunissant scientifiques, gouvernements, chercheurs, entreprises, industrie et société civile en vue de développer des solutions et partenariats transformateurs pour une meilleure compréhension et protection de l’océan. Ces progrès basés sur la science contribueront à réaliser le Programme de développement durable à l’horizon 2030 de l’ONU. La Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l’UNESCO a été chargée par l’Assemblée générale de l’ONU de coordonner les préparatifs et la mise en œuvre de la Décennie.

À propos de la COI de l’UNESCO :
La Commission océanographique intergouvernementale de l’UNESCO (COI-UNESCO) promeut la coopération internationale dans le domaine des sciences de la mer afin d’améliorer la gestion de l’océan, des côtes et des ressources marines. La COI permet à ses 150 États membres de travailler ensemble en coordonnant des programmes de développement des capacités, d’observations et de services océaniques, d’océanographie et d’alerte aux tsunamis. Le travail de la COI contribue à la mission de l’UNESCO qui consiste à promouvoir l’avancement de la science et de ses applications pour développer les connaissances et les capacités, essentielles au progrès économique et social, fondement de la paix et du développement durables.

À propos de la Fondation Prince Albert II de Monaco :
Fondation Prince Albert II de Monaco, s’engager pour la santé planétaire.
Fondée en 2006 par S.A.S le Prince Albert II de Monaco, la Fondation œuvre à la préservation de la Planète et à la promotion du développement durable à une échelle tant locale que globale. Ses missions répondent à des enjeux majeurs que sont la lutte contre le changement climatique, la protection de la biodiversité marine et terrestre, ainsi que la préservation de la ressource en eau et la lutte contre la désertification. Sensibiliser le plus grand nombre à ces défis environnementaux est une composante essentielle de l’action de la Fondation Prince Albert II de Monaco qui est particulièrement engagée, depuis sa création, en faveur de la préservation de l’Océan.

Pour plus d’information, veuillez contacter :
Rejane Hervé-Hayworth (r.herve(at)unesco.org)