Story

Comment les villes d'Amérique latine font face à l'épidémie du coronavirus : l'exemple de Montevideo

01/04/2020
03 - Good Health & Well Being

Des histoires de villes ayant pris des mesures rapides et proactives pour faire face aux défis sans précédent de l'épidémie de coronavirus ont fait la une des journaux du monde entier. Alors que le virus se propage de ville en ville, des mesures de confinement et d'urgence entraînent un nombre croissant de problèmes à résoudre au niveau local. En évaluant et en soutenant la capacité des systèmes de soins médicaux, en fournissant au public de nombreuses informations relatives à la prévention et au traitement des maladies, en mobilisant les acteurs urbains afin de contrôler le respect des mesures de confinement, en mettant en place des lignes d'assistance téléphonique d'urgence et des chaînes de médias sociaux, et en maintenant les services de livraison, les villes sont en première ligne dans la recherche de solutions efficaces à ces problèmes urgents. Il en va de même pour les villes en Amérique latine, comme par exemple à Montevideo.

Dans ce contexte, la Coalition des villes d'Amérique latine et des Caraïbes contre le racisme, la discrimination et la xénophobie a publié une déclaration sur l'importance de travailler ensemble dans le but d'élaborer des plans, de développer des stratégies et de continuer à défendre les droits humains dans le sillage de la crise.

« Les villes d'Amérique latine, des Caraïbes et du monde entier ont redoublé d'efforts et ont mis en place des pratiques innovantes visant à combattre un ennemi inconnu... qui met en danger des secteurs très vulnérables de la population tels que les personnes âgées, les peuples autochtones, les femmes, les personnes déplacées, les personnes en situation de pauvreté, les prisonniers, les personnes démunies, les migrants et les LGBT... La santé de leurs populations est menacée face à la pandémie et à un autre fléau : la discrimination », peut-on lire dans la déclaration.

Villes pour la santé mondiale, une plateforme interactive en ligne, permet de partager des réponses collectives et offre aux décideurs un accès à des expériences de terrain sur la manière dont les zones urbaines du monde entier peuvent faire face à ce type de situations.


© Shutterstock.com / Olaf Speier

Montevideo est la ville chef de file de la Coalition d'Amérique latine et des Caraïbes mentionnée ci-dessus. Dans le cadre de ses réponses aux défis sociaux résultant du Covid-19, cette ville a commencé à partager ses différentes initiatives sur cette plateforme.

La ville, d'autres municipalités et le secteur économique ont élaboré un cadre d'action permettant de prendre des mesures en vue d'assurer l'accès de la population aux besoins de base et d'éviter une augmentation des prix ou des pénuries.  

Montevideo a développé sa propre page web Covid-19, qui fournit des mises à jour quotidiennes sur les ordonnances locales relatives à la santé, aux transports et aux installations commerciales. 

En outre, la ville a reconnu le nombre croissant de cas de violence domestique dus aux mesures de confinement. Grâce à son programme Comuna Mujer (programme communautaire pour les femmes), des services de conseil gratuits sont offerts aux femmes en situation de violence domestique, y compris des conseils juridiques et des soins psychosociaux. 

Enfin, pour contribuer à atténuer la crise, Montevideo a mis en place un fonds public de 10 millions de pesos destiné à soutenir ses secteurs artistiques et culturels. En collaboration avec les associations artistiques et les artistes indépendants, des stratégies seront mises en œuvre pour soutenir la durabilité de ce secteur.

« Protéger et encourager la culture a toujours été une caractéristique de cette administration et aujourd'hui nous continuons à mettre en place des mesures en faveur de la population », a déclaré le maire Christian di Candia

Voir aussi

***

 

La Coalition internationale des villes inclusives de l'UNESCO - ICCAR, lancée en 2004, est une plateforme de villes qui entreprend un large éventail d'initiatives allant de l'élaboration de politiques, du renforcement des capacités aux activités de sensibilisation. Elle plaide en faveur de la solidarité et de la collaboration mondiales pour promouvoir un développement urbain inclusif, exempt de toute forme de discrimination.

La Coalition des villes d'Amérique latine et des Caraïbes contre le racisme, la discrimination et la xénophobiefait partie d’ICCAR.

La plateforme interactive en ligne a été développée par l'Alliance euro-latino-américaine de coopération entre les villes et Metropolis, en coopération avec Cités et gouvernements locaux unis (CGLU), ONU-Habitat.

Les idées et opinions exprimées dans cette publication sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement les vues de l'UNESCO. Les appellations employées dans cette publication et la présentation des données qui y figurent n’impliquent de la part de l’UNESCO aucune prise de position quant au statut juridique des pays, territoires, villes ou zones ou de leurs autorités, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites.