Article

Les Comores forment de jeunes guides touristiques pour promouvoir le tourisme durable

06/09/2021
08 - Decent Work and Economic Growth
11 - Sustainable Cities and Communities

Participants à l'atelier de formation des jeunes guides touristiques © CNDRS

Le Centre national de documentation et de recherche scientifique des Comores (CNDRS), avec le soutien de l'UNESCO, a organisé un atelier de renforcement des capacités de deux jours intitulé « Formation de guides touristiques pour le patrimoine des Comores » les 1er et 2 septembre 2021. L'atelier hybride s'est déroulé en ligne avec la participation physique de 25 jeunes (dont plus d'un tiers de femmes), issus de 6 sites historiques et de différentes institutions des 3 îles principales des Comores (Anjouan, Mohéli et Grande Comore), dont la Direction générale des arts et de la culture, la Direction du tourisme, des gestionnaires de sites, des étudiants de l'Université des Comores et des agents de la société civile.

L'atelier, qui est l'une des activités finales du projet « Renforcement des capacités en matière de développement et de gestion du tourisme durable pour le patrimoine mondial aux Comores » financé par le Fonds-en-dépôt néerlandais auprès de l'UNESCO, visait à sensibiliser les guides touristiques locaux aux valeurs patrimoniales des Sultanats historiques des Comores et aux orientations de l'UNESCO en matière de pratiques touristiques durables afin de mieux préserver, protéger et gérer le flux de visiteurs aux Comores. L'atelier faisait suite à un atelier de formation réalisé les 13 et 14 juillet 2021 pour finaliser le plan de gestion du tourisme durable aux Comores.

L'atelier a été ouvert par M. Ibrahim Saïdi, Conseiller technique du Ministère de la jeunesse, de l'emploi, du travail, des sports, des arts et de la culture, qui a remercié l'UNESCO et les Pays-Bas pour leur contribution et leur soutien à ce projet, et a félicité l'équipe nationale pour avoir finalisé avec succès le plan de gestion du tourisme durable aux Comores. Il a reconnu que le programme de l'UNESCO sur le patrimoine mondial et le tourisme durable offre une opportunité de renforcer la capacité professionnelle des jeunes à contribuer à la gestion, la conservation et la promotion du patrimoine culturel et naturel.

Mme Karalyn Monteil, Spécialiste de programme pour la culture au Bureau régional de l'UNESCO pour l'Afrique de l'Est, a présenté le programme de l'UNESCO pour la culture, la Convention du patrimoine mondial et le programme de tourisme durable, ainsi que les activités du projet de renforcement des capacités financé par les Pays-Bas, qui a soutenu : une cartographie des biens culturels aux Comores, le développement d'un plan de gestion du tourisme durable et d'une stratégie de mise en œuvre, ainsi qu'un film promotionnel et une exposition de photos, en plus de l'atelier de formation des guides touristiques. Grâce aux présentations d'experts nationaux, les participants ont également appris le rôle des guides touristiques aux Comores, la législation nationale pour la protection de la culture, et l'histoire des sites culturels aux Comores, y compris la potentielle « valeur universelle exceptionnelle » des Sultanats historiques des Comores, qui fait l'objet d'un dossier de nomination au patrimoine mondial actuellement en préparation par l'Union des Comores.

Le programme de tourisme durable du patrimoine mondial promeut une approche de ‘gestion de la destination’, qui évolue de la simple gestion des sites vers une vision plus large impliquant l'écosystème au sens large, respectant l'identité socioculturelle des communautés d'accueil, et assurant une distribution équitable des bénéfices. » Cet atelier de formation permet aux guides touristiques des Comores de jouer un rôle clé dans la gestion du tourisme durable. En améliorant leur compréhension des valeurs patrimoniales des sites touristiques des Comores, ils seront mieux à même de transmettre de manière convaincante les besoins de conservation et d'influencer positivement le comportement des visiteurs sur les sites patrimoniaux.

Mme Karalyn Monteil, Bureau régional de l'UNESCO pour l'Afrique d

Le deuxième jour de l'atelier, les participants ont appris l'importance des sites du patrimoine mondial, les connaissances et le savoir-faire des guides touristiques, les attentes des visiteurs et la valorisation du patrimoine par les touristes. Les jeunes participants ont largement contribué à la discussion de groupe, qui a notamment suggéré que les autorités nationales élaborent des critères et un programme d'études complet pour que les jeunes puissent devenir des guides touristiques certifiés du patrimoine aux Comores.

Les autorités nationales, les communautés locales et les acteurs du tourisme partagent la responsabilité de la promotion et de la conservation du patrimoine culturel et naturel des Comores, et de la garantie de son développement durable par une gestion appropriée du tourisme. Je suis convaincu qu'à travers cet atelier, les participants, en particulier les jeunes, ont acquis une meilleure compréhension du lien entre la conservation du patrimoine mondial et le tourisme durable.

Dr. Toiwilou Mze Hamadi, Directeur Général du CNDRS

Pour plus d'informations sur le programme de tourisme durable du patrimoine mondial de l'UNESCO, veuillez consulter : https://whc.unesco.org/fr/tourisme/

Participants à l'atelier de formation des jeunes guides touristiques © CNDRS