News

Le Conseil du Programme Information pour tous de l'UNESCO (PIPT) évalue et renouvelle ses actions pour apporter l'information à tous

30/09/2020

“L'accès à l'information et la culture numérique sont des antidotes à la désinformation rampante. Aujourd'hui plus que jamais, nous devons œuvrer pour un "accès libre et universel à l'information" en réponse à la crise liée à la COVID-19", a déclaré la Ghanéenne Dorothy Gordon, présidente du Conseil intergouvernemental du programme Information pour tous de l'UNESCO (PIPT).

L'éducation et la connectivité numérique sont les deux grands égalisateurs dans le monde.

António Guterres, Secrétaire-général de l’ONU

Du 22 au 25 septembre 2020, les 22 États membres composant le Conseil du PIPT se sont réunis en ligne pour évaluer les performances et traiter les priorités du programme. Les experts et spécialistes désignés comme représentants des pays au sein du PIPT ont réitéré l'engagement de leurs gouvernements à faire en sorte que le Programme puisse servir de plate-forme pour les partenariats et la coopération internationale en matière d'accès à l'information et au savoir pour tous.

Tout en discutant du rôle des technologies émergentes pour le développement, le Conseil du PIPT a souligné que la réalisation de progrès réels et durables dans les différentes dimensions de la numérisation nécessite non seulement la connectivité, mais aussi le développement des compétences et une formation efficace des citoyens, en particulier dans les pays en développement. Le projet du PIPT sur les TIC et les médias, qui fournit aux jeunes du Ghana des outils pour contrer l'extrémisme violent, en est un exemple typique, puisqu'il a reçu le Prix du projet SMSI 2020 pour la ligne d'action C10 sur les dimensions éthiques de la société de l'information.

Ce besoin important de renforcement des capacités numériques renforce le rôle du PIPT en tant que cadre de dialogue politique multipartite, a souligné M. Xing Qu, Directeur général adjoint de l'UNESCO et Sous-Directeur général pour la communication et l'information par intérim. Les experts ont souligné que la technologie numérique offre un potentiel énorme pour l'accès à l'information et au savoir, mais qu'elle peut aussi accentuer les lignes de fracture existantes, créant ainsi une exclusion numérique et aggravant les inégalités, notamment économiques.

Information pour tous: un pilier central de la coopération numérique

Plus de 60 membres du Conseil du PIPT et observateurs participant à la session ont établi des parallèles entre les priorités stratégiques du PIPT et le rapport du Secrétaire général de l'ONU "Plan d’action pour la coopération numérique" publié récemment. Un message vidéo [lien vers la vidéo] du Secrétaire général adjoint des Nations unies, Fabrizio Hochschild-Drummond, a souligné que si l'information est le bien le plus précieux dans l'économie mondiale actuelle, selon les termes de M. Guterres, "l'éducation et la connectivité numérique sont les deux grands égalisateurs dans le monde".

Le Sous-secrétaire Hochschild a souligné trois domaines communs entre le mandat du PIPT et les priorités du Secrétaire général de l’ONU en matière de coopération numérique : l'éthique de l'information, l'accessibilité de l'information et le renforcement des capacités numériques. Selon lui, l'éthique de l'information englobe la préservation de l'information, tandis que l'accessibilité de l'information inclut également la nécessité du multilinguisme, et le renforcement des capacités numériques comprend la maîtrise de l'information et sous-tend l'information pour le développement, comme le précisent les priorités actuelles du PIPT.

Mobiliser des soutiens pour construire des sociétés du savoir inclusives

Au cours de cette session biannuelle du Conseil, la 11e depuis la création du Programme en 2001, les membres du Conseil ont envisagé une mise à jour du règlement intérieur du PIPT ; ont discuté du rôle du PIPT dans la réponse de l'UNESCO à la COVID-19 ; ont examiné les activités du PIPT pour 2018-2019 et 2020 ainsi que la mise en œuvre du Plan stratégique du PIPT 2017-2021. Ils ont étudié la situation financière et la mobilisation des ressources du Programme, ses modalités de fonctionnement, son cadre de résultats et sa stratégie de communication ainsi que sa visibilité.

Les membres du Conseil ont également entamé une réflexion sur l'orientation future du PIPT, alors que le Programme poursuit son objectif de construire des sociétés du savoir inclusives avec une approche centrée sur l'être humain. Cette réflexion se poursuivra sous la direction du Bureau du PIPT et aboutira à un plan stratégique renouvelé pour le Programme, qui devrait être aligné sur le prochain Programme et budget de l'UNESCO pour 2022-2025.

Rappelant que le PIPT aide les États membres de l'UNESCO à élaborer, mettre en œuvre et faire respecter des politiques inclusives et des normes internationales dans six domaines d'activité prioritaires, le Président du PIPT a souligné que la fourniture de moyens permettant au Programme de réaliser les objectifs et priorités fixés par le Conseil fait partie intégrante des responsabilités des membres du Conseil.

Dans un document de décisions et de recommandations (IFAP-2020/COUNCIL.XI/11) adopté à la fin de la session, le Conseil du PIPT a appelé ses membres à "amplifier leurs efforts et leurs initiatives, notamment en matière de collecte de fonds, afin d'accroître la capacité du PIPT à réaliser ses priorités et ses objectifs, en particulier dans le contexte de la pandémie de COVID-19".

A propos du PIPT

Le Programme Information pour tous (PIPT) est un programme intergouvernemental unique de l’UNESCO qui aide les Etats membres à formuler des politiques visant à construire des sociétés de savoir inclusives et durables. A travers le PIPT, les gouvernements membres et partenaires s’engagent à saisir les opportunités offertes par la technologie pour créer des sociétés de savoir équitables. Le Programme se concentre sur l’élaboration de politiques sur l’information aux niveaux international, régional et national. Il partage les expériences et les leçons apprises d’événements et d’études de haut-niveau ainsi que d’initiatives de renforcement des capacités qui promeuvent l’inclusion numérique basée sur des données solides et pertinentes dans le cadre des ODD.