News

Consultation régionale de l'Afrique orientale et australe sur la Réunion mondiale sur l'éducation, 29 septembre 2020

01/10/2020

Les bureaux régionaux pour l'Afrique orientale et australe, en coopération avec la Division de l'éducation 2030 au siège de l'UNESCO, ont organisé une réunion de consultation en ligne le 29 septembre 2020 pour délibérer sur le projet de document de déclaration de la réunion mondiale sur l'éducation 2020 (2020 GEM) sur l'éducation post-COVID19. La réunion a rassemblé 21 pays de la sous-région représentés par de hauts fonctionnaires, des points focaux du comité directeur pour l'éducation 2030, des secrétaires généraux de commissions nationales, des agences des Nations unies, des membres de la société civile, des organisations non gouvernementales et des universitaires.

Alors que les pays émergent de la pandémie COVID-19, il est nécessaire de positionner l'éducation comme un instrument viable dans les efforts de redressement par la mise en œuvre de politiques et de programmes visant à assurer une approche inclusive, un leadership politique engagé et des investissements accrus et ciblés dans l'éducation par les gouvernements.  Ensemble, ces mesures permettront d'atteindre dans une large mesure les personnes marginalisées, celles qui risquent d'être laissées pour compte dans les efforts visant à réaliser le programme de l'ODD 4.

La réunion consultative régionale a été ouverte par une présentation de la directrice de la Division de l'éducation 2030, Mme Maki Hayashikawa. Elle a souligné l'importance des consultations régionales dans le monde entier pour s'assurer que le document final de la déclaration qui sera présenté pour adoption à la réunion de haut niveau du 2020 GEM avec des chefs d'État et de gouvernement le 22 octobre 2020, place l'éducation au centre des efforts de relance de l'éducation. "Nous devons obtenir des engagements de la part des dirigeants politiques en plaçant l'éducation au centre des efforts nationaux et internationaux pour se remettre de la pandémie COVID-19 de manière inclusive et durable", a-t-elle souligné.

La réunion a discuté du projet de déclaration afin de s'assurer que les points de vue des pays de l'Afrique orientale et australe soient intégrés dans le projet de document. Cela est nécessaire pour avancer ensemble et accélérer les progrès vers l'ODD 4 dans le contexte de la COVID-19 et au-delà.  

La discussion au cours des séances en petits groupes a été très intéressante, les participants commentant le projet de déclaration et suggérant diverses améliorations. Le résultat de la discussion a abouti à un projet de document plus ciblé et plus inclusif, qui sera encore enrichi par des délibérations de suivi avec un projet de document de déclaration similaire en cours de formulation par d'autres bureaux régionaux en Afrique. 

La réunion s'est terminée par les remarques de M. Hubert Gijzen, directeur régional du bureau régional de l'UNESCO pour l'Afrique australe, et de Mme Ann Therese Ndong-Jatta, directrice du bureau régional de l'UNESCO pour l'Afrique orientale. Les deux directeurs ont participé aux discussions de groupe et ont apprécié le haut niveau d'engagement des participants et la discussion animée qui a eu lieu.  Ils ont exprimé l'espoir que les délibérations et le projet de déclaration formulé guideront le travail d'éducation en Afrique pendant une période de 12 mois qui sera couverte par la déclaration.

Une fois adoptée, la déclaration sera mise en œuvre par les États membres et ses progrès seront examinés lors de la session ordinaire de la Réunion mondiale sur l'éducation en novembre 2021. "Cette réunion consultative est l'occasion de renouveler notre engagement collectif à faire tout notre possible pour ne laisser personne derrière nous. Elle offre également un test de la volonté politique de nos dirigeants et de nos gouvernements d'allouer le niveau de ressources nécessaire pour relever le formidable défi qui nous a pris au dépourvu sous la forme de la pandémie" a déclaré un représentant de la société civile qui a participé à la réunion.

Lire la note conceptuelle 

Plus d'information sur la réunion