Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Convention antidopage: la Mauritanie devient le 189e État partie

15 Novembre 2019

infocus_antidoping_mauritania2019.jpg

© UNESCO / Christelle Alix

La Convention internationale contre le dopage dans le sport (2005) a le plaisir d'accueillir son 189e État partie.

Le 15 novembre 2019, S. Exc. Madame Cheikh Boide Cisse, Ambassadeur et Déléguée permanente de la Mauritanie auprès de l’UNESCO, a déposé l’instrument de ratification lors de la cérémonie des conventions de l’UNESCO dans le cadre de la 40e session de la Conférence générale et en présence de la Directrice générale de l’UNESCO, Mme Audrey Azoulay.

Cette nouvelle ratification représente un pas en avant crucial vers l’universalisation de la Convention puisque seuls six États membres de l’UNESCO doivent encore y adhérer: Afghanistan, Guinée-Bissau, Liban, Nioué, Sao Tomé-et-Principe, Soudan du Sud. L’engagement collectif des États parties affirme le pouvoir du droit international en tant que langage universel, comme l’a souligné la Directrice générale de l’UNESCO.

La Convention internationale contre le dopage dans le sport de l’UNESCO est la seule norme internationale qui engage la responsabilité des gouvernements en matière de protection de l’éthique et des valeurs du sport.