Conversation avec Lech Wałęsa, lauréat du prix Nobel de la paix 1983 : « Paix et justice : le chemin de l’humanité vers le développement durable »

news_041117_ngo.jpg

Conversation entre Liv Torres et Lech Walesa
© UNESCO
04 Novembre 2017

L’intervention de Lech Wałęsa, lauréat du prix Nobel de la paix en 1983 et ancien Président de la République de Pologne, a clôturé ce mercredi 1 novembre 2017 le Forum des dirigeants de la 39e session de la Conférence générale de l’UNESCO, devant un public composé de délégations d’Etats membres, d’organisations intergouvernementales, d’ONG et de la presse.

Organisée en coopération avec le Secrétariat permanent du Sommet mondial des lauréats des prix Nobel de la paix, cette intervention a pris la forme d’une conversation ouverte entre Lech Wałęsa et Liv Torres, Directrice exécutive du Centre Nobel pour la paix de Norvège, autour d’un thème central aujourd’hui : « Paix et justice : le chemin de l’humanité vers le développement durable ».

A l’heure où la communauté internationale est mobilisée pour la mise en œuvre de l’Agenda 2030 pour le développement durable, Wałęsa a partagé quelques mots de sagesse et des suggestions pour que le monde progresse tout en n’oubliant personne, et a rappelé le potentiel du « soft power » que l’UNESCO propage à travers son action.

La Directrice générale Mme Irina Bokova a relevé que l’engagement mondial pour la paix que représente M. Lech Wałęsa « ne se limite pas à un mandat politique : c’est le combat de toute une vie ». En effet, débutant son combat pacifique pour la démocratie à l’aube des années 1970, Lech Wałęsa demeure de nos jours une inspiration pour les nouvelles générations. Il incarne de par son expérience la réalisation d’une réelle paix à travers le monde.

Wałęsa a rappelé ainsi que sa génération s’est adonnée à supprimer les divisions culturelles et politiques ainsi que les inégalités qui malheureusement resurgissent dans le monde sous des formes nouvelles. Pour répondre à ses menaces qui mettent en péril la démocratie et de surcroit la paix et la justice, l’UNESCO a, selon lui, un rôle crucial à jouer, pour assurer la stabilité mondiale et le redressement de certaines valeurs universelles.

L’UNESCO permet de poser des diagnostics et de mettre en œuvre une politique internationale plus inclusive, a ajouté M. Wałęsa. Elle se doit de poursuivre ses efforts de rassemblement en identifiant des problématiques communes et ce faisant, encourageant davantage l’éducation, la science et la culture afin de favoriser un développement harmonieux des sociétés tel qu’envisagé par l’Agenda2030 et les Objectifs de développement durable (ODD). 

Le Secrétariat permanent du Sommet mondial des lauréats du prix Nobel de la paix est une organisation non gouvernementale indépendante à but non lucratif créée en 2006, basée à Rome et opérant de façon permanente. Il organise le Sommet dans différents endroits à travers le monde avec le soutien d'un certain nombre de fondations et d'organisations de lauréats du prix Nobel de la paix, et en partenariat avec des municipalités hôtes et des fondations locales importantes. Le Secrétariat Permanent a pu organiser cette Conversation avec Lech Wałęsa grâce à la généreuse contribution de l'Institut Albert Schweitzer, une organisation basée à l'Université Quinnipiac aux Etats-Unis, qui gère des programmes nationaux et internationaux de promotion de l'éducation, de l'éthique et du volontariat.