LA COVID-19 EN ARRIERE PLAN

23/11/2020

En s’appuyant sur des exemples concrets de politiques et de mesures, l’UNESCO vient d’ailleurs de publier  La culture en crise : Guide de politiques pour un secteur créatif résilient, et propose ainsi des conseils pratiques aux décideurs pour répondre aux besoins les plus pressants face à la crise de la COVID-19. Elle suggère également des changements structurels nécessaires pour une plus grande résilience des industries culturelles et créatives et se préparer à la « nouvelle normalité ».

Les expressions culturelles et créatives au cœur de 3 grands anniversaires

Au moment où ont lieu les festivals et fora ci-dessus cités, et bien d’autres, l’UNESCO commémore trois dates majeures, autour des instruments qui servent de feuille de route aux décideurs politiques et aux professionnels de la culture du monde entier : le 10e anniversaire du Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC), le 15e anniversaire de la Convention de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles (dite « Convention de 2005 »), et le quarantenaire de la Recommandation de l’UNESCO de 1980 relative au statut de l’artiste. La crise actuelle appelle des réponses à des questions fondamentales telles que l'accès des artistes à la protection de la sécurité sociale, la rémunération équitable, la liberté artistique et le financement de la culture, qui sont tous des principes sous-jacents couverts par la Recommandation de 1980, la Convention de 2005 et le FIDC. Il faut signaler qu’en plus de ces trois grands anniversaires autour de la créativité, l’UNESCO célèbre aussi le 50ème de la Convention de 1970 concernant les mesures à prendre pour interdire et empêcher l'importation, l'exportation et le transfert de propriété illicite des biens culturels.