COVID-19 au Mali : Les mécanismes traditionnels de communication mis à profit

26/05/2020
BAMAKO, Mali

Dans le cadre de la sensibilisation de la population malienne sur les gestes barrières et autres mesures préventives par le biais des méthodes et mécanismes traditionnels de communication, le Ministère de la Culture en collaboration avec le Réseau des Communicateurs Traditionnels pour le Développement (RECOTRADE), et avec le soutien financier du Système des Nations Unies au Mali à travers l’UNESCO, a lancé une vaste campagne de sensibilisation le lundi 18 mai 2020 à l’auto gare de Sogoniko, Bamako.

La cérémonie était placée sous la présidence de Madame N’DIAYE Ramatoulaye Diallo, ministre de la Culture, en présence du Chef du Bureau, P.i, et Représentant de l’UNESCO au Mali, M. Edmond Moukala. On notait également la présence du Chef de Cabinet de la Présidence de la République et du Haut Représentant du Chef de l’État pour la lutte contre la Covid-19 au Mali, Dr Ibrahim TRAORE ; du ministre des Transports et de la Mobilité Urbaine, M. Ibrahima Abdoul LY ; du représentant du ministre de la Communication, chargé des relations avec les institutions porte-parole du Gouvernement ; du Président du RECOTRADE,  M. Moctar Koné ; du Président du  conseil Malien des Transporteurs Routiers (CMTR), M. Youssouf Bani Traoré ; des autorités politiques et coutumières de la Commune VI (maire, Chefs de quartier, notables) ; des membres de cabinets et services techniques des départements ministériels ; des responsables des syndicats des transporteurs routiers ; des membres du RECOTRADE ; des artistes ; des représentants de la presse et d’une foule nombreuse.

 

Madame le Ministre dans son allocution a souligné que la Covid-19 est bien là et continue de sévir au niveau de la population. « La volonté du gouvernement et celle du Président de la République, est de fédérer les communautés et de mobiliser toutes les énergies, afin d’endiguer cette pandémie » a-t-elle déclaré. Elle a rappelé que le choix des communicateurs traditionnels n’est pas fortuit. « Votre mission régalienne est d’informer les populations, surtout les plus vulnérables, en cette période de crise sanitaire. Mettons à profit nos mécanismes traditionnels de communication, pour faire face à la désinformation ». Elle a enfin salué, l’engagement des partenaires techniques et financiers du Mali et singulièrement le Système des Nations Unies à travers l’UNESCO, pour le soutien constant.

 

M. Moukala, a, au nom de la Directrice générale de l’UNESCO, et de l’ensemble du Système des Nations Unies réitéré l’accompagnement des Nations Unies. Il a apprécié les actions entreprises par les artistes et acteurs culturels en faveur de la lutte contre la Covid-19. Il a ensuite rappelé que malgré l’inquiétude et l’incertitude que suscite cette pandémie de COVID-19, il demeure clair que l’information crédible est essentielle, pour faire face à la crise, la comprendre, la penser, et la surmonter. « C’est dans cette optique que la famille de l’ONU est engagée auprès des États membres dans la lutte contre la Covid-19, ce que le Secrétaire général des Nations Unies, M. Antonio Guterres, a appelé « l’infodemie », de rumeurs et de fausses informations, qui aggrave la pandémie et met des vies en danger.

 

Dr Traoré, a pour sa part expliqué le mode de transmission du virus à la foule, avant de souligner que les masques promis par le gouvernement seront disponibles dans de brefs délais. « Nous comptons sur la contribution des communicateurs traditionnels dans la dissémination de la bonne information et les mesures préventives » a-t-il conclu.

 

M. Koné, a au nom du RECOTRADE, rassuré que partout au Mali, les communicateurs traditionnels passeront des messages de   sensibilisation et dans toutes les langues avec le « Tama », tambour à aisselle, utilisé traditionnellement comme moyen d’information de la population. « Nous allons jouer notre partition à travers nos mécanismes de communication, pour mettre fin à cette Pandémie dans notre pays ».

 

Le présent projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’action global des agences du Système des Nations Unies, en soutien au plan de riposte contre la Covid-19 du Gouvernement du Mali.