Story

COVID-19 et conséquences pour l'enseignement supérieur

19/06/2020

« COVID-19 et conséquences pour l'enseignement supérieur » a été le thème d’une rencontre-débat en ligne organisée par la Fondation Diplomatique pour sa 87e édition du « Carrefour Diplomatique » et qui s’est tenue en présence de M. Driss OUAOUICHA, Ministre Délégué marocain chargé de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et M. Abdelati Habek Président de la Fondation Diplomatique. Mme Golda EL-KHOURY, Directrice et Représentante de l’UNESCO pour le Maghreb a également participé à cette rencontre-débat de plus de 50 participants dont des ambassadeurs et autres chefs de missions diplomatiques et organisations internationales.

Lors de cette rencontre, M. Driss OUAOUICHA, a présenté le programme de soutien et de promotion de la recherche scientifique dans tous les domaines liés à la riposte de la COVID-19, dont l’objectif est de saisir les opportunités qu’offre la situation pour mobiliser les équipes de recherche scientifique, et créer un environnement de recherche pluridisciplinaire capable de trouver des solutions et contribuer à la gestion des crises pandémiques.

La rencontre a également permis aux participants de soulever plusieurs questions portant notamment sur les mesures prises dans l'enseignement supérieur, l'égalité des chances, l'organisation des examens de fin d'année, l’éventuelle régularisation financières des prestations non reçues dans le privé, les mesures envisagées pour la rentrée académique de septembre, le sort des étudiants étrangers au Maroc et étudiants marocains à l'étranger, ainsi que la coopération internationale. 

© UNESCO

Mme Golda EL-KHOURY a, pour sa part, souligné les efforts louables du Royaume du Maroc pour faire face à la crise, et son engagement pour la collaboration internationale afin de partager son expérience et appuyer les autres pays dans la région. Elle a également salué les actions de M. le Ministre visant à soutenir la recherche scientifique. Dans ce cadre, elle a mentionné l’accord tripartite signé en mai dernier avec l’École Hassania des Travaux Publics à Casablanca (Maroc) et l’Université de Nouakchott Al Aasrya en Mauritanie. Elle a aussi insisté sur la collaboration qui est menée entre l’UNESCO et l’Agence Nationale de Lutte contre l’Analphabétisme (ANLCA) portant aussi bien sur la promotion des Villes apprenantes qui promeut l’apprentissage de qualité pour tous tout au long de la vie, que sur la mise en place de l’Institut virtuel de formation aux métiers d’alphabétisation, financé par l’Union Européenne. Deux initiatives qui sont une nécessité aujourd’hui dans le contexte de la pandémie.  

En réponse à Mme Golda EL-KHOURY, M. Driss OUAOUICHA a remercié l’UNESCO en rappelant le rôle qu’a joué l’Organisation depuis le début de la crise pour assurer un meilleur partage des connaissances et des expériences à travers l’organisation de webinaires, de réunions ministérielles et de mise en place de plateforme open source, en citant pour exemple la plateforme sur open science qui permet d’échanger sur tout ce qui se fait dans la recherche et la science autour de la Covid-19. 

M. le Ministre a également rappelé les efforts entrepris par le Bureau de l’UNESCO pour le Maghreb pour appuyer la coopération scientifique dans l’enseignement supérieur et la recherche dans les domaines des sciences et nouvelles technologies au niveau de la région. Enfin, M. Driss OUAOUICHA a vivement salué l’accord tripartite et la collaboration entre l’UNESCO et l’ANLCA.