News

COVID 19 : l’UNESCO aux côtés des acteurs culturels gabonais pour la continuité de leur créativité

02/04/2020
Libreville, Gabon
11 - Sustainable Cities and Communities

Le Bureau de l’UNESCO à Libreville a initié, le 02 avril 2020, des discussions avec les artistes et autres opérateurs culturels afin de les encourager à continuer à créer et à tirer leurs revenus du fruit de leur créativité pendant la période de crise COVID-19.

Le secteur de la culture et des arts est très touché par la pandémie actuelle. A travers le monde, les spectacles et autres rassemblements sont interdits ; ceux qui tirent leurs principaux revenus de ces activités s'en trouvent très affectés.

 

Pour montrer au monde entier que la créativité ne peut pas être arrêtée, l’UNESCO a lancé plusieurs initiatives, à travers le monde. Au Gabon, les réflexions ont commencé avec une visio-conférence à laquelle ont été invités divers acteurs culturels. Le but de cette consultation nationale est de produire des propositions d’actions faciles à mettre en œuvre.

 

Cette première réunion a abouti à la création d’une plateforme nationale de diffusion de contenus culturels en cette période de confinement. Toutefois, la réflexion se poursuit sur les modalités de monétisation de ces contenus qui seront diffusés sur les différentes plateformes afin que chaque dividende récolté soit répartis de manière équitable.

 

Thierry P. Nzamba Nzamba, Administrateur du programme culture au Bureau de l’UNESCO à Libreville, a saisi l’opportunité de cette consultation pour présenter les initiatives mondiales de l’UNESCO en cours au bénéfice du secteur de la culture en temps de COVID dont la campagne à venir dans les médias sociaux pour continuer la créativité et se rémunérer malgré le COVID-19.

 

Appelée ResiliArt, cette campagne va permettre de (i) mettre en lumière la résilience de l'art et de la culture en temps de crise ; (ii) inviter les artistes/professionnels de la culture à partage leur art et leur créativité malgré le confirment et (iii) établir UNESCO comme leader dans le plaidoyer et la défense des professionnels de la culture et des créateurs face au COVID-19. 

 

Les artistes, les créateurs et les institutions culturelles à travers le monde seront invités à poster leurs propres messages, photos et ou vidéos sur l'art sous confinement ; ils seront invités à taguer et désigner un autre artiste qui fera de même. 

 

Une autre initiative en cours est celle appelée « dont go viral : Atténuer la propagation de COVID-19 sur le continent africain ». Il s’agit de la participation des artistes à lutter contre les fake news sur le covid. L'UNESCO propose de développer une série de messages d'intérêt public, de clips musicaux et de chansons sous licence ouverte, provisoirement intitulée « Don’t go viral » pour lutter contre la désinformation autour du COVID-19 et de fournir des informations de base sur les mesures de sécurité à prendre pour atténuer la propagation du COVID-19. L'objectif est de produire un contenu créatif pouvant circuler dans diverses langues nationales ou internationales.

 

Pour porter ces initiatives au niveau politique, l’UNESCO organisera le 22 avril prochain, une réunion des Ministres de la culture à laquelle le Ministre de la culture et des arts du Gabon est déjà invité.