A Dakar, une mobilisation majeure pour le financement de l’éducation dans le monde

education_africa_dakar_meeting_688px.jpg

© Rawpixel.com/Shutterstock
02 Février 2018

La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay se félicite des engagements annoncés par plus de 60 Etats lors de la Conférence du Partenariat mondial pour l’Education, dont l’UNESCO est partenaire, et qui s’est tenue à Dakar, co-parrainée par la France et le Sénégal.

« Face à une urgence éducative, ces engagements sont un investissement dans l’avenir de millions d’enfants et de jeunes. Ils représentent une contribution cruciale dans la mise en œuvre d’une éducation inclusive et équitable de qualité, dont l’UNESCO est l’agence de coordination dans le cadre de l’Agenda 2030. L’éducation est la clé du développement et de la paix mais nous sommes en situation de sous-investissement massif dont l’ampleur et les conséquences sont connues. Nous  avons besoin d’une intelligence collective en action dans une vision de long terme, organisée et financée. L’UNESCO sera au rendez-vous en apportant notre mandat, celui que les Etats nous ont confié, à cet effort collectif » a déclaré la Directrice générale.

L'UNESCO estime à 39 milliards de dollars annuels le déficit de financement pour atteindre l’éducation universelle de l'enseignement pré-primaire au secondaire dans les pays à faible et moyen revenu d’ici à 2030. 

 


© GPE/Heather Shuker