Découvrez le minaret de Djam comme vous ne l’avez jamais vu

27 Février 2018

minaret_jam.jpg

© UNESCO

Situé dans la province du Ghor en Afghanistan, à environ 200 km à l’est de Hérat, au confluent des fleuves Hari Rud et Jam Rud, le minaret de Djam du fait de son enclavement a été protégé de potentielles destructions pendant près de 900 ans. Cependant, cet isolement pose aujourd’hui de sérieux problèmes en termes d’accessibilité, de réalisation des travaux de conservation et de stabilisation ainsi que pour son entretien à long terme.

En septembre dernier, grâce à l’aide internationale du Fonds du patrimoine mondial, le Fonds d'Urgence de l'UNESCO pour le Patrimoine, et le soutien du gouvernement afghan, qui a pris toutes les dispositions logistiques et sécuritaires nécessaires, une mission a été envoyée sur place en vue de constituer une documentation détaillée sur le minaret de Djam.

La vidéo de cette expédition donne vie au travail de l’UNESCO et à l’engagement de l’Organisation dans sa mission de préservation et de protection du patrimoine culturel

 

Vraisemblablement construit entre 1163 et 1203 sous le règne du sultan ghoride Ghiyas-od-din, le minaret de Djam est inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en péril depuis 2002.

Pendant la mission, les experts de l’UNESCO, accompagnés de responsables afghans du Ministère de l’information et de la culture, sont restés sur le site durant 4 jours pour effectuer la collecte des données de terrain. L’utilisation d’une technologie combinée a permis à la première étude approfondie des portions intérieures et extérieures du minaret et à une analyse générale des alentours de voir le jour.

La documentation sur site complète et détaillée créée à travers cette mission servira de référence pour le plan de stabilisation et de conservation à long terme du minaret de Djam. Les données obtenues seront également utilisées pour sensibiliser le public au patrimoine culturel en Afghanistan.