News

La diaspora au cœur de la formation des jeunes et du développement économique du Mali

17/02/2021
BAMAKO, Mali
16 - Peace, Justice and Strong Institutions

Ce 15 février 2021, la Conférence de Haut Niveau sur la Mobilisation des Compétences de la Diaspora pour l’Emploi au Mali est lancée sous la présidence effective de Monsieur Moctar OUANE, Premier Ministre et Chef du Gouvernement.

Pendant deux jours, la conférence rassemblera une centaine de participants composés des membres du gouvernement, dont les ministères de l’Emploi et de la Formation professionnelle et celui des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration Africaine, membres des organisations non gouvernementales, du Corps Diplomatique au Mali, des Partenaires techniques et Financiers, des représentants des bureaux régionaux du Système des Nations Unies de la région du Sahel, des Représentants des Maliens de l’extérieur et de la diaspora malienne, du Secteur Privé et des experts sur les questions liées à la mobilisation des diasporas.

Dans leurs propos introductifs, les différentes personnalités, nommément, le Premier ministre, S.E. M. Moctar OUANE, la Représentante spéciale adjointe du Secrétaire Général des Nations Unies pour la MINUSMA, Coordonnatrice Humanitaire et Coordonnatrice Résidente du Système des Nations Unies au Mali, Mme Mbaranga GASARABWE.

 

Le Sous-Directeur général de l’UNESCO pour la Priorité Afrique et les Relations extérieures, M. Firmin Edouard MATOKO, ont rappelé que le total des transferts d’argent de la diaspora vers le Mali équivaut à 3 fois le volume de l’aide publique au développement.

« La diaspora est un capital humain de haute qualité c’est donc le moment de féliciter le Système des Nations Unies au Mali et l’UNESO pour leur partenariat qui est une innovation », a déclaré M. Mabingué NGOM, Directeur régional du Fonds des Nations unies pour la population pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre (UNFPA).

Ce nouveau programme, sensible au genre, est né de la volonté du bureau de Bamako de mettre en place un mécanisme innovant de mobilisation et de transfert de compétences de la diaspora malienne au profit du développement du Mali.

Conférence de Presse après la cérémonie de Lancement

 Le développement de l’enseignement et la formation techniques et professionnels est un des moyens pour faire face à ces défis à travers le développement des offres de formation dans des filières porteuses et respectueuses des questions environnementales et qui est en adéquation avec les besoins du marché du travail », a souligné, M. Firmin Edouard MATOKO.

Elle ambitionne de contribuer à la transformation structurelle de l’économie malienne par la formation professionnelle et la création d’emploi décent par le transfert des compétences de la diaspora, confirmant ainsi la volonté du gouvernement de faire de sa diaspora un des piliers du développement du Pays.

Cérémonie de lancement_ Mme Mbaranga, S.E le 1er ministre_ Chef de la délégation de l'Union Européenne

De sa part, Madame Mbaranga GASARABWE a rappelé que « Le Programme de Mobilisation des Compétences de la Diaspora pour l’Emploi vient sans doute à point nommé et qu’il contribuera au relèvement des conséquences des crises connues par le Mali y compris de la pandémie de la COVID-19 qui ont fortement contribué à la dégradation de la situation socio-économique du pays avec une forte baisse de la croissance économique, le déplacement de la population des zones touchées vers la ville et l’insuffisance du marché de l’emploi »

 

 

Panel sur le retour d'expérience

A la fin des interventions, le Premier ministre, Chef du Gouvernement, a salué la pertinence de programme qu’il inscrit parmi les priorités de son gouvernement.

Il s’est réjoui du caractère territorial, multi partenarial et interministériel du projet. A ce titre, il a nommé les dix ministères parties prenantes du programme et a réaffirmé « que Le Gouvernement du Mali est déterminé à sceller un partenariat dynamique avec la diaspora en vue d’en faire un des piliers du développement. Tel est l’esprit de notre Politique Nationale de Migration devant nous permettre d’accélérer le développement économique, créer plus de richesses et d’emplois durables et lutter efficacement contre la pauvreté. »

 

Panel avec la key Note speaker_ Aminata Dramane TRAORE

Pour ce lancement de cette Conférence de Haut Niveau, l’UNESCO a soutenu le gouvernement dans son organisation, sur les aspects financiers, techniques et scientifiques de son organisation.

Le Chef du Bureau de Bamako et représentant de l'UNESCO au Mali, Edmond Moukala s'est réjoui de l'implication technique et financière renouvelée de la diaspora auprès de la jeunesse malienne pour le développement du pays.

 

 

 

Le Représentant Edmond Moukala avec les jeunes de la diaspora

 

 

 

 

 

 

 

© UNESCO