La Directrice générale appelle les autorités mexicaines à traduire en justice les responsables du meurtre de José Guadalupe Chan Dzib

03 Juillet 2018

La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a condamné aujourd’hui le meurtre du journaliste José Guadalupe Chan Dzib, perpetré au Mexique dans l’Etat de Quintana Roo le 29 juin.

« Je condamne le meurtre de José Guadalupe Chan Dzib », a déclaré la Directrice générale. « Les citoyens ont besoin d'une presse libre et diversifiée pour faire des choix éclairés. J'appelle les autorités à ne ménager aucun effort pour traduire en justice les auteurs de ce crime. Il en est de l’intérêt de la liberté de la presse et du pluralisme ».

José Guadalupe Chan Dzib couvrait la politique et la criminalité pour l'hebdomadaire en ligne Playa News Aquí y Ahora. Son meurtre s’est produit dans le village de Saban.

L’UNESCO promeut la sécurité des journalistes à travers des mesures de sensibilisation mondiale, un renforcement des capacités ainsi que la mise en œuvre du Plan d'action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l'impunité.

 Pour plus d’information : L’UNESCO condamne l’assassinat de journalistes.

 

***

 

Contact médias : Sylvie Coudray, s.coudray@unesco.org, +33 (0) 1 45 68 42 12