La Directrice générale condamne l’attaque qui a couté la vie à trois journalistes russes Orkhan Dzhemal, Alexander Rastorguyev et Kirill Radchenko en République centrafricaine

03 Août 2018

La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a condamné aujourd’hui les meurtres de trois journalistes russes, Orkhan Dzhemal, reporter de guerre ; Alexander Rastorguyev, réalisateur de documentaires et Kirill Radchenko caméraman, tués le 30 juillet, près de la ville de Sibut en République centrafricaine.

« Je condamne cette terrible attaque qui a coûté la vie aux journalistes Orkhan Dzhemal, Alexander Rastorguyev et Kirill Radchenko », a déclaré la Directrice générale. « J'appelle les autorités nationales à tout mettre en oeuvre pour déterminer les circonstances de cette attaque  et traduire ses auteurs en justice. Il est fondamental pour toute la société que les journalistes puissent continuer d'informer le public sans craindre pour leur vie ».

Les trois journalistes travaillaient sur un documentaire pour le Centre de gestion des investigations, (TsUR), un média russe en ligne, lorsqu'ils ont été pris au piège dans une embuscade et abattus par des inconnus. Leur chauffeur a réussi à s'échapper après avoir été blessé.

L’UNESCO promeut la sécurité des journalistes à travers des mesures de sensibilisation mondiale, un renforcement des capacités ainsi que la mise en œuvre du Plan d'action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l'impunité.

Pour plus d’information : L’UNESCO condamne l’assassinat de journalistes.

 ***

 Contact médias : Sylvie Coudray, s.coudray@unesco.org, +33 (0) 1 45 68 42 12