Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

La Directrice générale condamne le meurtre du journaliste mexicain Telésforo Santiago Enríquez

16 Mai 2019

DeadJournos_ai

© UNESCO

La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a condamné aujourd'hui le meurtre du journaliste mexicain Telésforo Santiago Enríquez, tué le 2 mai à Juchitán dans l’Etat de Oaxaca.

​«Je condamne le meurtre de Telésforo Santiago Enríque», a déclaré la Directrice générale. «Les journalistes ne devraient jamais faire l'objet de représailles pour avoir mené à bien leur mission d’informer. La contribution des médias communautaires, comme celui pour lequel travaillait Telésforo Santiago Enríquez, est particulièrement importante pour la liberté d'expression et l’accès à l’information. J'espère que les auteurs de ce meurtre seront rapidement traduits en justice», a-t-elle poursuivi.

​Telésforo Santiago Enríquez, fondateur de la station de radio communautaire autochtone Estéreo Cafetal La Voz Zapoteca, a été abattu par des inconnus le 2 mai alors qu’il se rendait au siège de la station. Militant pour les droits des peuples autochtones et éducateur en langue autochtone, il avait dénoncé des cas de corruption et avait reçu des menaces par téléphone pendant son émission en direct.

L’UNESCO promeut la sécurité des journalistes à travers des mesures de sensibilisation mondiale, un renforcement des capacités ainsi que la mise en œuvre du Plan d'action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l'impunité.

 Pour plus d’information : L’UNESCO condamne l’assassinat de journalistes.

 ***

 

 

Contact médias : Sylvie Coudray, s.coudray@unesco.org, +33 (0) 1 45 68 08 91