Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

La Directrice générale condamne le meurtre du journaliste de radio Rafael Murúa Manríquez

24 Janvier 2019

La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a condamné le meurtre du journaliste de radio communautaire Rafael Murúa Manríquez, perpétré le 20 janvier dans l’Etat de Basse-Californie du Sud, au Mexique.

« Je condamne le meurtre de Rafael Murúa Manríquez », a déclaré la Directrice générale.  « Aucune société ne peut accepter que des journalistes subissent des pressions, soient intimidés voire tués pour avoir tenté de partager des informations avec leurs concitoyens et avoir contribué à un débat public transparent. Une enquête impartiale doit être menée pour traduire en justice les auteurs de ce crime ».

Le corps de Rafael Murúa Manríquez, directeur fondateur et animateur de la radio communautaire de Santa Rosalia, Radio Kashana, a été retrouvé le 20 janvier. Le journaliste s'était exprimé sur les pressions et les menaces qui pesaient sur lui en raison de ses reportages politiques, et bénéficiait d’une protection policière depuis 2017.

L’UNESCO promeut la sécurité des journalistes à travers des mesures de sensibilisation mondiale, un renforcement des capacités ainsi que la mise en œuvre du Plan d'action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l'impunité.

Pour plus d’information : L’UNESCO condamne l’assassinat de journalistes.

 

***

 

 

Contact médias : Sylvie Coudray, s.coudray@unesco.org, +33 (0) 1 45 68 42 12