La Directrice générale condamne les meurtres des journalistes Ueliton Bayer Brizon et Jefferson Pureza Lopes au Brésil

26 Janvier 2018

La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a demandé l’ouverture d’une enquête sur les meurtres de deux journalistes survenus la semaine dernière lors d’incidents distincts au Brésil : le journaliste en ligne Ueliton Bayer Brizon, abattu dans l’Etat de Rondônia le 16 janvier, et Jefferson Pureza Lopes, tué le 17 janvier dans l’Etat de Goiás.

 « Je condamne les meurtres de Jefferson Pureza Lopes et Ueliton Bayer Brizon », a déclaré la Directrice générale. « Les médias indépendants jouent un rôle indispensable dans le renforcement de la transparence, de la responsabilité, et de l’Etat de droit. C’est la raison pour laquelle il est primordial qu’une enquête minutieuse soit menée sur ces deux meurtres tragiques ».

Les deux journalistes avaient ouvertement critiqué des évolutions locales, Ueliton Bayer Brizon sur son site d’information Jornal de Rondônia, et Jefferson Pureza Lopes dans son émission, Voz de Povo, diffusée sur la radio locale Beira Rio FM. Pureza Lopes aurait reçu de nombreuses menaces de mort liées au travail qu’il avait effectué l’année dernière.

Ce sont les premiers meurtres de journalistes condamnés par Directrice générale au Brésil cette année.

****

Contact media: Sylvie Coudray; s.coudray@unesco.org, +33 (0)1 45 68 42 12

 

Voir également : UNESCO condemns the killing of journalists.