Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

La Directrice générale demande une enquête sur l'assassinat du documentariste colombien Mauricio Lezama Rengifo

04 Juin 2019

DeadJournos_ai

© UNESCO

La Directrice générale de l'UNESCO, Audrey Azoulay, a dénoncé l'assassinat du réalisateur Mauricio Lezama Rengifo, le 9 mai à La Esmeralda, dans le département d'Arauca en Colombie.

« Je condamne la violence à l'encontre des journalistes et de tous les reporters, dont le travail, quel que soit le support, permet d'enquêter sur le monde dans lequel nous vivons », a déclaré la Directrice générale. « Conformément à son Acte constitutif, l'UNESCO promeut à la fois la liberté de la presse et la liberté artistique, qui sont essentielles à la libre circulation des idées par le mot et par l'image et à notre compréhension du monde ».

Mauricio Lezama Rengifo a été tué par des inconnus armés alors qu'il réalisait des interviews pour un documentaire sur les victimes du conflit armé en Colombie.

L’UNESCO promeut la sécurité des journalistes à travers des mesures de sensibilisation mondiale, un renforcement des capacités ainsi que la mise en œuvre du Plan d'action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l'impunité.

 Pour plus d’information : L’UNESCO condamne l’assassinat de journalistes.

 

***

 

Contact médias : Sylvie Coudray, s.coudray@unesco.org, +33 (0) 1 45 68 08 91